VIDEO : Balade intime sur l'île d'Yeu hors saison

replay
Publié le

Sur ce dernier rocher vendéen avant la haute mer, à 18 km du continent, l'île d'Yeu impose son charme même quand les touristes sont partis !

L’Île d’Yeu a une magie particulière. Poser le pied et fouler cette sorte de bout du monde vous transforme et vous transcende. A 18km des terres vendéennes, l’île la plus éloignée du continent dans l’océan Atlantique vous invite à un exil ou un refuge. Les vacances font passer sa population de 5000 à 35000 habitants l’été. L’affluence estivale n’est pas sans conséquences sur la vie des Islais, notamment pour ceux qui veulent y lancer des projets et s’installer durablement. Sur l’île, on ne vit pas tout à fait comme ailleurs. Le quotidien est différent, moins simple que sur le continent. Mais on s’en accommode !

Ce qui est palpable et visible assez rapidement lorsque le dernier ferry a quitté le port, c’est la proximité des islais et un rapport à l’autre plus simple et en tout cas plus solidaire et convivial. Une belle expérience qu’a pu vivre Julie Hattu pour ce nouveau numéro inédit de Envie Dehors.

Il est diffusé ce dimanche 11 décembre à 12h55 sur France 3 Pays de la Loire. Julie nous fait partager ses rencontres avec des mordus de cette “petite île à l'œil clair”, comme la surnomme ses admirateurs, des islais (on peut aussi dire ogiens mais ce mot un peu snob n’est pas très utilisé sur place) tous animés par une furieuse envie de faire vivre ce petit bout d’île !

Neptune FM, la radio de l’île d’Yeu a sa vedette !

Elle est incontournable cette amie 8 bleue avec son canard rose sur le toit tout autant que son pilote. Gérard Château, une figure de l’île. Il a 75 ans, il est né ici mais il a aussi vécu sur le continent, c’est là qu’il a appris son métier de pâtissier avant de revenir sur l’Ile d’Yeu pour reprendre la pâtisserie de son père. Depuis sa retraite, il vend des confitures dans plusieurs commerces de l’île. 

Très investi dans la vie associative, il est surtout connu pour son rôle d’animateur bénévole de la radio de l’ile : Neptune FM. Cette radio, Gérard l’a fondée en 1983 avec ses amis, au moment où les radios libres ont été autorisées. Ils ont été jusqu’à 80 animateurs.

D’abord installée dans un local près de la côte, la radio est ensuite déplacée dans le Fort de Pierre Levée (le fort fut une caserne et une prison qui a hébergé le Maréchal Pétain jusqu’à sa mort). Il abrite aujourd’hui tout un tas d’autres associations dont Neptune FM qui compte une douzaine d’animateurs bénévoles. 

Au micro, le but de Gérard, c’est de faire marrer les gens, parler en patois, raconter des anecdotes de voyages, donner des bonnes nouvelles d’ici « là-bas, sur le continent, c’est trop le bazar » et des infos il y en a compte-tenu du nombre très impressionnant d’associations actives sur l’île.  

durée de la vidéo : 00h02mn32s
Gérard, animateur vedette de Neptune FM, la radio de l'île d'Yeu ©Les nouveaux jours Productions

On compte 150 associations déclarées sur l’île, c’est énorme !

Gérard

animateur de Neptune FM

Les cabanes, le refuge des pêcheurs d’hier et d’aujourd’hui.

Si le cœur vous en dit, faites un petit tour de char à voile. Ça se passe sur la plage de Ker Chalon au Nord de l’île dans un beau paysage de dune, de forêts de pins maritimes, de chênes verts et d’océan. Grâce aux conseils de Patrice, le moniteur, vous arriverez à vivre de belles sensations.

Patrice est un islais pure souche. Sa famille y est installée depuis plusieurs générations. Son grand-père avait une cabane de pêcheurs à la Pointe des Corbeaux. On compte près de 25 paillottes sur l’île. Elles se transmettent de génération en génération, on ne peut pas les vendre, ni les louer. Patrice adore sa cabane située à l’extrême sud–est de l’île. Il aime s’y retrouver avec ses cousins ou ses amis. Il a proposé à Julie de lui montrer son petit paradis. 

durée de la vidéo : 00h01mn53s
Cette cabane appartenait au grand-père de Patrice qui en a fait son petit paradis. ©Les nouveaux jours Productions

Sur l’île, il n’y a pas que les plages, il y a aussi des terres agricoles !

L’image de l’île, c’est évidemment ses plages, ses sentiers pédestres et cyclables, son principal point d’entrée, Port Joinville, ses commerces, bars et son activité principale : la pêche  C’est aussi un territoire de terre d’Est en Ouest où l’agriculture tente de se faire une place. Pas facile de s’installer dans un endroit où la plupart des maisons sont des résidences secondaires, où la vie est très chère, où les loyers et le prix des terres agricoles flambent. Malgré ces difficultés, les choses évoluent depuis une dizaine d’année : les surfaces agricoles atteignent aujourd'hui 10% (contre 2% en 2014) et on compte une douzaine d’exploitations (moins d’une dizaine dans les années 2000).

Parmi ceux qui ont tenté leur chance, on trouve Lionnelle Arrnaud, enleveuse de volaille et créatrice d’une ferme pédagogique au cœur de l’île. Islaise de naissance, Lionelle n’est partie de son île qu’à l’adolescence, de ses 14 à 20 ans, durant l’internat. Très vite, elle est revenue vivre ici, y construire sa famille et travailler à plein temps, d’abord comme vendeuse dans un magasin de bricolage, jusqu’à se lancer comme éleveuse en 2019. Chez elle, on voit surtout des poulets en liberté. 250 qu’elle élève de leur naissance jusqu’à 85 jours, dans un mode biologique.

Son autre activité et de transmettre sa passion des animaux et d’expliquer la vie de paysan aux islais comme aux touristes dans sa ferme pédagogique où elle accueille des groupes. Cette énergique quarantenaire est toujours disposée à parler de son parcours, de sa vie et de son île.

durée de la vidéo : 00h02mn13s
Rencontre avec Lionelle Arnaud, éleveuse de volailles bio et créatrice d'une ferme pédagogique sur l'île d'Yeu ©Les nouveaux jours Productions

Infos et conseils pratiques pour découvrir l’île d’Yeu

L’Île d’Yeu se trouve à 18km des terres vendéennes, ce qui en fait l’île la plus éloignée du continent dans l’océan Atlantique. Pour se rendre à Port Joinville, port d'arrivée : le bateau et des traversées effectuées au départ de trois ports vendéens par deux compagnies : yeu-continent et la Compagnie Vendéenne. Comptez en cette saison sur 2 allers retours depuis Fromentine, 1 aller-retour depuis Saint-Gilles-Croix-de-Vie et de Noirmoutier. Attention aux conditions et aléas météo qui peuvent changer la donne : consultez le calendrier.

Si vous préférez l'hélico, c'est possible à partir de juillet, il vous en coûtera de 51 à 109 euros pour une traversée de 9 minutes. Pour se loger, attention capacité hôtelière limitée, il n’existe que cinq hôtels. Il y a en revanche, des possibilités de louer des appartements ou maisons auprès de l’office de tourisme 02 51 58 32 58

Envie dehors à voir ce dimanche 11 décembre à 12h55 sur France 3 Pays de la Loire

Production : Les nouveaux Jours Productions

Réalisation : Pascal Roul

Présentation : Julie Hattu

Rédaction en chef : Alexandra Lahuppe

► À voir en replay sur france.tv dans notre collection Envie Dehors !

► Retrouvez l'ensemble de nos programmes sur france.tv

Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité