Les Sables d'Olonne : hommage aux sauveteurs SNSM en présence d'Emmanuel Macron, le déroulé de la cérémonie de ce jeudi

15000 personnes ont marché en silence, lundi 10 juin, pour honorer la mémoire des trois sauveteurs disparus. / © Éléonore Duplay France 3 Pays de la Loire
15000 personnes ont marché en silence, lundi 10 juin, pour honorer la mémoire des trois sauveteurs disparus. / © Éléonore Duplay France 3 Pays de la Loire

Emmanuel Macron arrivera aux Sables d'Olonne en milieu de matinée ce jeudi 13 juin. Il s'entretiendra en privé avec les familles des trois sauveteurs de la SNSM décédés vendredi dernier. Il présidera ensuite la cérémonie des obsèques.

Par Céline Dupeyrat

Ce jeudi 13 juin, Emmanuel Macron se rendra auprès des familles des trois sauveteurs de la SNSM décédés vendredi, dès son arrivée. Le Président de la République est attendu à 11h30 aux Sables d'Olonne.

Une cérémonie au mémorial des péris en mer

Après cette rencontre en toute intimité, le chef de l'état se rendra au Prieuré Saint-Nicolas. Lieu symbolique qui accueille le mémorial des Péris en mer, monument dédié aux disparus. C'est là, face à l'océan que seront acheminés les cercueils deYann Chagnoleau, Alain Guibert et Dimitri Moulic, les trois sauveteurs disparus vendredi lors du naufrage de leur canot.

Emmanuel Macron rendra hommage aux hommes de la SNSM, dans une allocution, avant de s'incliner sur les trois dépouilles et de faire Yann Chagnoleau, Alain Guibert et Dimitri Moulic chevaliers de la légion d'honneur à titre posthume. Les quatre marins rescapés seront également décorés, a assuré l'Élysée.

Une minute de silence sera ensuite respectée avant que ne retentisse la Marseillaise et les cornes de brume des navires qui seront au large pour un dernier hommage.
Près de 500 sauveteurs seront présents, tous en orange, couleur de la SNSM. 

La cérémonie est ouverte au public. Vu l'exiguïté des lieux, un écran géant sera installé de l'autre côté du chenal afin qu'un maximum d'anonymes puissent assister à cet instant de recueillement.

Cérémonie d'hommage aux trois sauveteurs de la SNSM à suivre ce jeudi à partir de 11h20 sur France 3 Pays de la Loire.
Hommage aux sauveteurs de la SNSM

 

Mitterrand avant Macron

En 1986, cinq sauveteurs de la SNSM avaient péri dans le Finistère en portant secours à un voilier. Dans la nuit du 7 août 1986, cinq marins chevronnés de la SNSM partent sur le canot "Capitaine de Corvette Cogniet": des fusées rouges ont été aperçues. Les sauveteurs bénévoles commencent leurs recherches sans trouver le voilier qui les avait lancées, dans une mer calme, à proximité de la côte. A 02h00, les sauveteurs contactent par radio le Centre régional opérationnel de surveillance et de sauvetage pour indiquer qu'ils vont arriver sur zone. Ce sera leur dernier appel et le dernier contact. Vers 07H00, un hélicoptère de la marine nationale repère l'épave disloquée du canot échoué sur des rochers. Quelques heures plus tard, seuls deux corps sont repêchés dans le secteur, considéré comme l'un des plus dangereux de la côte Nord de Bretagne, particulièrement à marée basse, ce qui était le cas lorsque les cinq sauveteurs étaient en mer. François Mitterrand était venu dans le port de l'Aber-Wrac'h rendre hommage aux sauveteurs bénévoles.
 

A lire aussi

Sur le même sujet

Eau et pesticides : la situation des Pays de la Loire

Les + Lus