Vendée Globe : depuis sa création, neuf femmes ont bouclé l'Everest des mers, Alexia Barrier sera la 10e d'entre elles

Cette édition 2020-2021 du Vendée Globe est la première à compter autant de femmes dans la flotte. Elles étaient six au départ de la course le 8 novembre dernier.

Clarisse Crémer sur Banque Populaire X, nouvelle détentrice du record féminin du tour du monde en solitaire en monocoque
Clarisse Crémer sur Banque Populaire X, nouvelle détentrice du record féminin du tour du monde en solitaire en monocoque © Clarisse Cremer / Banque Populaire X

Elles s'appellent Clarisse Crémer, Sam Davies, Pip Hare, Isabelle Joschke, Miranda Merron et Alicia Barrier. Ce sont les six femmes qui ont embarqué pour cette édition 2020-2021 du Vendée Globe. Une participation féminine jamais atteinte depuis la première édition de cette course mythique.

En 1989 et 1992, les concurrents du Vendée Globe sont exclusivement masculins.

Il faudra attendre la 3e édition du Vendée Globe, en 1996, pour voir une première femme participer à cette course mythique autour du monde, en solitaire et sans escale, et la boucler.

Et cette navigatrice, c'est Catherine Chabaud, seule femme parmi les cinq hommes à terminer cette édition. Huit ont abandonné, Gerry Roufs a disparu en mer. Catherine Chabaud bouclera son tour du monde en 140 j 04 h 38 min.

Catherine Chabaud célèbre son arrivée aux Sables d'Olonne sur le Vendée Globe 1996, le 23 mars 1997
Catherine Chabaud célèbre son arrivée aux Sables d'Olonne sur le Vendée Globe 1996, le 23 mars 1997 © VALERY HACHE / AFP

Isabelle Autissier, l'autre navigatrice à avoir pris le départ de cette édition, sera contrainte à l'abandon après la casse de son Safran.

Catherine Chabaud repart sur l'édition du Vendée Globe 2000, une autre navigatrice dans son sillage, la Britannique Ellen Mac Arthur. 

Si un démâtage contraint Chabaud à l'abandon, en revanche, Mac Arthur fait la nique à ses concurents, bouclant son tour du monde en 94 j 04 h 25 min, un peu de plus de 24 heures après le vainqueur Michel Desjojeaux qui a établi un nouveau record de l'épreuve (93 j 03 h 57 min).

Ellen Mac Arthur à son arrivée du Vendée Globe 2000, le 12 février 2001
Ellen Mac Arthur à son arrivée du Vendée Globe 2000, le 12 février 2001 © MaxPPP

Anne Liardet et Karen Leibovici seront les deux seules femmes à prendre le départ de l'édition 2004. Elles terminent respectivement 11e et 13e de la course.

Anne Liardet après avoir franchi la ligne d'arrivée du Vendée Globe 2004, le 6 mars 2005
Anne Liardet après avoir franchi la ligne d'arrivée du Vendée Globe 2004, le 6 mars 2005 © FRANK PERRY / AFP

30 bateaux prennent le départ du Vendée Globe 2008. Ils ne seront que 11 skippers à l'arrivée parmi lesquels les deux seules femmes inscrites pour ce nouveau tour du monde. Sam Davies se place 4e, Dee Caffary, 6e.

Sam Davies célèbre son arrivée aux Sables d'Olonne sur le Vendée Globe 2008, le 14 février 2009
Sam Davies célèbre son arrivée aux Sables d'Olonne sur le Vendée Globe 2008, le 14 février 2009 © STR / AFP

Edition 2012, Sam Davies remet ça mais démâte à l'ouest de Madère.

L'année 2016 est une année blanche pour les femmes sur le Vendée Globe. L'édition est 100% masculine.

Il faudra donc attendre le Vendée Globe 2020 pour revoir des femmes au départ de la course. Elles sont six, un record, et toujours 4 en course, à l'heure où nous écrivons ces lignes. 

Le 2 décembre, Sam Davies a dû abandonner, pour une avarie de quille suite à un choc avec un OFNI. Après réparation, elle a choisi de repartir hors course et de boucler son tour du monde.

Le 9 janvier dernier, au 62ème jour de course, Isabelle Joschke a été contrainte à l'abandon, victime d'un grave problème sur la quille de son voilier MACSF au large de l'Argentine. Elle était alors la première femme au classement provisoire.

Clarisse Crémer est arrivée le mercredi 3 février en fin d'après-midi aux Sables d'Olonne. Elle est ainsi la première de la flotte féminine du Vendée Globe 2020 à avoir bouclé son tour du monde. 

Clarisse Crémer à son arrivée aux Sables d'Olonne, le 3 février 2021, Vendée Globe
Clarisse Crémer à son arrivée aux Sables d'Olonne, le 3 février 2021, Vendée Globe © Bernard Le Bars/Alea

Avec l'un des plus vieux bateaux de la flotte, la Britannique Pip Hare a terminé 19e du Vendée Globe après 95 jours, 11 heures, 37 minutes et 30 secondes en mer. C'était le 12 février dernier.

Pip Hare aux Sables d'Olonne le 12 février 2021 lors du Vendée Globe 2020
Pip Hare aux Sables d'Olonne le 12 février 2021 lors du Vendée Globe 2020 © Yvan Zedda / Alea

Miranda Merron s'est octroyée la 22e du classement en bouclant son Vendée Globe le 17 février dernier en 101 jours 8 heures 56 minutes et 51 secondes.

Miranda Merron à son arrivée aux Sables d'Olonne le 17 février 2021
Miranda Merron à son arrivée aux Sables d'Olonne le 17 février 2021 © Jean-Marie Liot / Alea

Restent désormais en mer deux skippers dont Alexia Barrier et Ari Huusela. Alexia Barrier est attendue dimanche prochain aux Sables, quelques jours après Isabelle Joschke et Sam Daves, arrivées hors course.

La navigatrice de TSE - 4MYPLANET devrait en finir  avec l'Everest des Mers en 112 jours.
 

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
vendée globe sport voile mer nature