• L'actu en vidéos
  • SOCIÉTÉ
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SPORT
  • FAITS DIVERS

Alexandre Berceaux, ex-otage français sur le site gazier en Algérie, s'est exprimé cet après-midi

Alexandre Berceaux
Alexandre Berceaux

Alexandre Berceaux est responsable dans une entreprise de restauration basée à Marseille, Catering International Services, chargée de nourrir les quelque 2.000 personnes du site gazier situé près d'In Aménas.

Par Marc Civallero

L'ex-otage français Alexandre Berceaux, libéré jeudi par l'armée algérienne sur le site gazier du Sahara attaqué par des preneurs d'otages, s'est exprimé ce dimanche après-midi devant les médias. Il a déclaré " C'était horrible. Tout était difficile : de se cacher, d'entendre des bruits". Il se souvient du "déclenchement des alarmes" sur le site, mercredi dernier. A ce moment, "personne ne savait ce qui se passait".

Il avait alors son téléphone, puis "la batterie s'était vidée." Il s'est alors tapi dans sa "chambre conteneur" situé dans un camp à proximité de la base de vie attaquée par les islamistes. Des collègues de travail algériens ont alors "pris des risques énormes pour me ravitailler." Car les ravisseurs cherchaient des otages occidentaux.

Alexandre Berceaux est responsable dans une entreprise de restauration basée à Marseille, Catering International Services, chargée de nourrir les quelque 2.000 personnes du site gazier situé près d'In Aménas.
Pendant la prise d'otages, le jeune homme de 32 ans s'était caché sous son lit pendant près de 40 heures pour échapper aux ravisseurs.
Libéré jeudi par l'armée algérienne, il est arrivée samedi en début de soirée à l'aéroport de Roissy, où des membres de sa famille sont venus le chercher.

AFP

Sur le même sujet

Stéphane Gauberti (06)

Les + Lus