Pierrefeu (Var) : Des vendanges à la lumière des projecteurs...

© France3 Côte d'Azur
© France3 Côte d'Azur

Sur les 300 hectares du domaine du Château la Gordonne, une trentaine sont toujours vendangés manuellement de nuit. Si la fraîcheur garde mieux l'arôme du raisin, les vignes, les plus anciennes du domaine, nécessitent un soin tout particulier.

Par Yves Lebaratoux et Francis Malory

Comme des lucioles qui virevoltent au-dessus de la colline, ils sont une douzaine à couper les plus beaux raisins du domaine à la seule lumière de leurs lampes frontales.
Il est à peine minuit; le rythme est précis, rapide, très difficile à tenir, mais le travail des coupeurs va pourtant se prolonger jusqu'au lever du jour sans jamais faiblir.
Si la fraîcheur de la nuit plait aux vendangeurs, elle permet surtout de conserver les arômes et elle a une incidence significative sur le goût et la couleur du raisin;
Sur les quelques 300 hectares de vignes, seuls 30, soit les parcelles, les plus anciennes, bénéficient des vendanges manuelles; des vendanges qui coûtent de 2 à 3 fois plus cher que la machine, mais dont le soin particulier s'explique par la forme même des vignes et par l'absence de palissage des pieds.
Un retour dans le temps et une attention méritée pour ces vignes qui, pour certaines, ont près d'une centaine d'années, un âge qui avec ces attentions particulières permet de sublimer le raisin.
Les vendanges manuelles vont durer environ 3 semaines, de 23 heures à 7 heures du matin, les tracteurs vont enchaîner les rotations pour faire un vin rosé traditionnel. Mais bien malin celui saura reconnaître le travail de nuit du vigneron; aucune trace de ces vendanges manuelles nocturnes ne figure jamais sur l'étiquette.

DMCloud:109915
Pierrefeu : Vendanges de nuit
Reportage : Francis Malory, Alexandre Dequidt, Patrice Gras, Béatrice Mariani



Sur le même sujet

Les + Lus