Le Vélodrome termine sa métamorphose

Après trois ans de travaux et environ 300 millions d'euros dépensés... l'immense chantier est entré dans sa dernière phase. Tout devra être prêt pour le 16 août, jour de la reprise du championnat. Reste désormais à la mairie et à l'OM à s'accorder sur le montant du loyer.

Une pelouse dernier cri posée avant le 25 juillet, des vestiaires terminés et des loges VIP à finir d'installer... pas de doute, ça sent la fin du chantier au stade Vélodrome. Il faut dire que le temps presse avec un timing plutôt serré alors que tout est censé être opérationnel pour la reprise de la Ligue 1 le 16 août prochain.

Pour tenir les délais, actuellement, c'est plus d'un millier d'ouvriers qui s'activent dans et autour de la nouvelle enceinte marseillaise. Parmi les nouveautés, l'accès au terrain qui se fera désormais depuis la partie centrale de la tribune Jean-Bouin entièrement reconstruite. Le président d'Arema, la société en charge des travaux, l'a certifié : tout sera prêt pour le premier match contre Montpellier.

Soulagement d'un côté, inquiétude de l'autre... après la polémique née du montant du loyer. La municipalité a annoncé vouloir faire payer à l'OM autour de huit millions d'euros par an pour la mise à disposition de ce Vélodrome flambant neuf. Pas question répond le club qui aurait de son côté initié des démarches pour délocaliser son premier match à la Mosson et de futures rencontres à l'Allianz Riviera de Nice. Affaire à suivre donc...

Le chantier comme vous ne l'avez jamais vu. Découvrez en accéléré la construction de la nouvelle enceinte (pendant trois ans, depuis le toit des bâtiments de France 3 méditerranée, une photo a été prise chaque jour) :



L'actualité "" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
choisir une région
Provence-Alpes-Côte d'Azur
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité