Championnat du monde de Full Contact à Nice

Samedi soir, le combat pour le titre de champion du monde de Full Contact se tiendra salle Leyrit à Nice, accompagné d'autres combats. Le Niçois Jérôme Ardissone affrontera le Gallois Levi Lawrence.

Par Laurence Collet

Le combat pour le titre de champion du monde WKA des moins de 54 kg verra s'affronter deux valeurs sûres du Full Contact. Levi Lawrence et Jérôme Ardissone. Ce dernier est Niçois. Il est l'héritier d'une famille où le sport de combat est roi. son père, Edmond Ardissone est l'organisateur de ce championnat du monde, salle Leyrit à Nice.

Un show de huit combats

Au total, huit combats sont organisés, dont un combat féminin qui opposera les "fulleuses" (voir encadré) Stella Sergente et Marine Dhebecourt. On attend samedi à Nice, 2000 spectateurs pour cette soirée, parmi lesquels les joueurs de l'OGC Nice Alexy Bossetti et Eric Bauthéac, fans de la discipline et de Jérôme Ardissone. Ce dernier, comme ses amis footballeurs, porte haut les couleurs de Nice. Il a déjà été champion du monde, en tant que membre du club Ardissonne Nice Full Contact (ANFC).

Le reportage d'Emmanuel Felix et Hugues Nicolas.
Jérôme Ardissone, champion du monde de Full Contact

 

Le Full Contact

Le Full Contact est apparu aux États-Unis dans les années 70. Egalement surnommé "kickboxing", c'est un sport de combat qui utilise des techniques de pieds et de poings. Celles-ci sont utilisées suivant des règles strictes, garantissant la sécurité. Le Full Contact attire de nombreux pratiquants principalement chez les jeunes. Le Full Contact est inspiré du karaté.
On les appelle en France les "fulleurs", ou les "fulleuses", pour les femmes.
Une certaine pratique de ce sport a été mise en images et en lumière dans les films de Jean-Claude Van Damme. Notamment Full Contact (1990).

Sur le même sujet

Les + Lus