Crash A320: le copilote a fait des recherches internet sur le suicide et les portes de cockpit

Publié le Mis à jour le
Écrit par Astrid Garaude

La justice allemande a révélé qu'Andreas Lubitz avait fait des recherches sur internet à propos du suicide et des portes blindées de cockpits dans la semaine qui a précédé le crash. 

Andreas Lubitz, le copilote allemand du vol Germanwings qui s'est écrasé le 24 mars dans les Alpes françaises, a fait des recherches sur internet sur le suicide et les portes blindées de cockpit, a annoncé jeudi la justice allemande. Et ceci dans la semaine qui a précédé le crash. 

Sa tablette saisie lors d'une perquisition dans l'un des domiciles du copilote a été étudiée par les enquêteurs, elle révèle qu'il avait effectué des recherches "sur les manières de se suicider" ainsi que sur "les portes de cockpit et leurs mesures de sécurité" explique le parquet de Düsseldorf. 

D'autre part, le jeune homme s'était renseigné sur des "méthodes de traitement médical." La question de l'état psychiatrique d'Andreas Lubitz est au coeur de l'enquête. Il s'agit notamment pour les enquêteurs de déterminer si la compagnie était au fait des problèmes santé que le co-pilote rencontrait.