Trois établissements évacués pour alerte à la bombe suite à des mails dans les Alpes-de-Haute-Provence

Ce lundi 13 novembre, trois établissements des Alpes-de-Haute-Provence ont été la cible de d'alertes à la bombes reçues par mail. Depuis le début du conflit en Palestine, ce genre d'alertes se multiplient.

Ce lundi 13 novembre, 3 établissements scolaires des Alpes-de-Haute-Provence ont reçu un nouveau message électronique porteur de menaces de dépôt d’explosifs dans l’enceinte de l’établissement comme le 6 novembre dernier.

"Les établissements concernés sont : l’école de Saint-André les Alpes et les collèges Giono et Mont d'or à Manosque", indique la préfecture des Alpes-de-Haute-Provence dans un communiqué ce lundi 13 novembre.

Mise en sécurité des élèves

Les chefs d’établissements ont activé le plan particulier de mise en sûreté (PPMS) des établissements et ont procédé à l’évacuation et à la mise en sécurité des élèves, "grâce à l’appui des maires des communes concernées qui ont activé leurs plans communaux de sauvegarde (PCS)", précise la préfecture du département.

Un scénario similaire au 6 novembre dernier l'évacuation de neuf collèges avait été organisée sur-le-champ. Les établissements concernés étaient : les collèges de Banon, de Château-Arnoux, le collège Gassendi à Digne-les-Bains, celui de La Motte-du-Caire, les collèges Giono et Mont d'or à Manosque, de celui de Seyne et ses cités scolaires de Sisteron et de Barcelonnette.

Recherche d'explosifs

Ce lundi 13 novembre, un périmètre de sécurité a été mis en place par la police nationale et par la gendarmerie nationale autour de chaque établissement afin de prévenir tout risque éventuel. "Les services de sécurité procèdent à des opérations de recherche d’éventuels explosifs pour permettre aux élèves de rejoindre, en cours de matinée, leurs établissements", détaille la préfecture.

Une plainte sera déposée par chaque établissement scolaire auprès de la police nationale ou de la
Gendarmerie nationale.

Ces alertes se multiplient dans tout le territoire comme à Nice où trois collèges ont subi des alertes à la bombe ce lundi dans la matinée ou encore dans l'académie de Lyon où vingt-deux collèges ont été touchés par une alerte à la bombe ce lundi 13 novembre.

L'actualité "Société" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
L'actualité "Société" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité