Dans 47 communes des Alpes-Maritimes, l'accès aux massifs forestiers est interdit

Le premier arrêté préfectoral interdisant l'accès aux massifs forestiers du département est prolongé jusqu'au 18 octobre .

Des familles doivent marcher sur une piste escarpée pendant plus d'une heure pour rejoindre leur hameau du Boréon au-dessus de Saint-Martin-Vésubie, le 9 octobre 2020
Des familles doivent marcher sur une piste escarpée pendant plus d'une heure pour rejoindre leur hameau du Boréon au-dessus de Saint-Martin-Vésubie, le 9 octobre 2020 © MAX PPP /Dylan Meiffret
Dans un premier temps, un arrêté avait été pris lundi dernier, 3 jours après les intempéries, interdisant l'accès aux massifs forestiers. Cette interdiction permet de ne pas prendre le risque de mobiliser des moyens de secours sur de possibles accidents dans le cadre d'activités de loisirs.

Les moyens ne sont plus disponibles pour la montagne loisir

Bernard Gonzalez, préfet des Alpes-Maritimes


Cette interdiction ne concerne pas les habitants qui doivent pouvoir se déplacer afin de se ravitailler et rejoindre leur domicile comme ces familles qui logent dans l'ancien hameau du Boréon. (cf la photo) L'arrêté est prolongé jusqu'au 18 octobre prochain.  Les infractions sont passibles d'une amende de 750 euros. 
 

La liste complète des communes concernées

Ascros,
Bairols, Belvédère, La Bollène-Vésubie, Bonson, Breil-sur-Roya, La Brigue, Le Broc,
Clans, Cuébris,
Duranus,
Fontan,
Gilette,
Ilonse, Isola,
Lantosque, Levens,
Malaussène, Marie, Massoins,
Pierrefeu,
Revest-les-Roches, Rimplas, Roquebillière, Roquestéron, La Roquette-sur-Var, Roubion, Roure,
Saint-Blaise, Saint-Dalmas-le-Selvage, Saint-Etienne-de-Tinée, Saint-Jean-Cap-Ferrat, Saint-Martin-du-Var, Saint-Martin-Vésubie, Saint-Sauveur-sur-Tinée, Saint-Laurent-du-Var, Saorge, Sospel,
Tende, Toudon, La Tour sur Tinée, Tourette-du-Château, Tournefort,
Utelle,
Valdeblore, Venanson, Villars-sur-Var.
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
intempéries météo montagne nature vallée de la roya parcs et régions naturelles parc national du mercantour