• SOCIÉTÉ
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SPORT
  • FAITS DIVERS
  • CULTURE

Alpes-Maritimes : les salariés de Galderma dénoncent un plan social avec un flash mob

Le personnel de Galderma enchaîne depuis les performances comme ce vendredi lors d'une flash mob. / © Anne LE HARS
Le personnel de Galderma enchaîne depuis les performances comme ce vendredi lors d'une flash mob. / © Anne LE HARS

400 emplois pourraient être supprimés et 150 délocalisés en Suisse. Face à cette situation, depuis des semaines, les salariés de Galderma, entreprise du groupe Nestlé basée à Biot dans les Alpes-Maritimes font le buzz avec des actions spectaculaires. Ce 23 février, ils ont fait un flash mob.

Par @annelehars

Alors que les négociations entre la direction du groupe Nestlé et les syndicats sont encours, les salariés du site de Biot dans les Alpes-Maritimes ont voulu remontrer au grand public lors motivation à défendre leur emploi.


Nestlé a annoncé la fermeture du centre de recherche et de développement du laboratoire pharmaceutique de Sophia-Antipolis il y a quelques mois, ce qui suppose la suppression de 400 postes et la délocalisation de 150 autres vers la Suisse. Le personnel concerné enchaîne depuis les performances comme ce vendredi 23 février lors d'une flash mob ► A voir sur notre page Facebook

Les salariés avaient déjà fait le buzz sur internet avec leur "Haka de la colère", leur parodie de la "Reine des neiges".
 

Le centre de recherche et de développement est amené à fermer ses portes en septembre prochain. Il sera délocalisé en Suisse, mais cela ne concerne qu'une centaine d'emplois. Le reste : des départs volontaires, l'attente d'un repreneur potentiel qui ne s'est toujours pas manifesté  et un plan de sauvegarde de l'emploi (PSE).
La direction de Nestlé devrait annoncer le 15 mars prochain si un repreneur est confirmé.

A lire aussi

Sur le même sujet

Les évacués de la rue d'Aubagne

Les + Lus