Masque, pass sanitaire... 5 choses à savoir sur le protocole pour la rentrée scolaire 2021 de l'élémentaire au lycée

Tout peut encore changer avant le jour de la sonnerie de la cloche de la rentrée, mais ce 28 juillet, le ministère de l'Education nationale a déjà dévoilé le protocole sanitaire adressé aux établissements scolaires. Posez-nous vos questions.
A un mois de la rentrée, enseignants et parents s'interrogent peut-être déjà de la façon dont se déroulera la rentrée, dans un contexte sanitaire incertain.
A un mois de la rentrée, enseignants et parents s'interrogent peut-être déjà de la façon dont se déroulera la rentrée, dans un contexte sanitaire incertain. © Q. Demoures

Le ministre de l'Education nationale, Jean-Michel Blanquer a annoncé ce mercredi 28 juillet le dispositif sanitaire, qui à cette heure, devrait s'appliquer à la rentrée dans un mois.

la leçon est encore au conditionnel car le gouvernement est dans l'attente notamment de la décision du Conseil constitutionnel, prévue le 5 août, pour la mise en oeuvre des mesures votées le week-end dernier sur la vaccination obligatoire pour certaines professions et pour étendre le pass sanitaire.

Voici les points à retenir :

Seuls les collégiens et lycéens non-vaccinés devront suivre les cours à distance si un cas de Covid était détecté dans leur classe à partir de la rentrée, quand les classes d'écoles primaires fermeraient dès le premier cas positif.

La vaccination a été ouverte le 15 juin dernier à tous les mineurs de plus de 12 ans, leur statut vaccinal sera désormais pris en compte dans le protocole sanitaire à l'école.

A l'école élémentaire, où les enfants n'ont de toute façon pas l'âge de recevoir leur dose de vaccin, la classe sera elle fermée pendant 7 jours après chaque dépistage positif au Covid.

Quid des enseignants ? A cette date, le protocole mis en ligne ne précise pas la marche à suivre si c'est un enseignant qui est testé positif, ni si son statut vaccinal sera pris en compte.

"6.000 à 7.000 centres de vaccination" seront déployés à partir de la rentrée "dedans ou à côté" des établissements scolaires. Le ministre invité sur Franceinfo ce jour, parle d"'incitation" à la vaccination mais pas d'obligation du pass sanitaire.

Le nouveau protocole introduit la gradation des mesures en vigueur liée à quatre niveaux, des couleurs en sont les marqueurs (vert, jaune, orange, rouge). À chaque niveau correspondent des mesures plus ou moins strictes.
 > Au niveau 1 VERT , le masque n'est plus obligatoire en primaire mais "je crains que ce ne soit pas ce scénario-là à la rentrée", s'est avancé Jean-Michel Blanquer.
> Au niveau 2 JAUNE , les activités physiques et sportives en intérieur seront possibles mais avec une distanciation de 2 mètres.
> A partir de l'orange (3/4), l'alternance présentiel/distanciel sera exigée pour les lycées quand elle est possible, et le brassage à la cantine sera limité dans le primaire. 

Le protocole prévoit toujours des situations où les élèves alterneront entre cours en présentiel et à distance. Au niveau rouge de restrictions, l'hybridation (selon le terme employé par l'Education nationale) deviendra la règle à partir de la 4e. 

Le port du masque est obligatoire en l'intérieur à partir du collège. Avant les vacances, il était la règle pour les élèves, en intérieur, dès l'école élémentaire. Selon le nouveau protocole, ce ne sera pas le cas à l'école élémentaire "dans les territoires placés au niveau vert."

Les enseignants et le personnel des établissements devront être masqué en permanence.

C'est d'ailleurs par une photo de jeunes écoliers non-masqués que le ministère à communiqué sur les réseaux sociaux :

>>> Le protocole sanitaire complet pour 2021-2022 a été publié sur le site de l'Education nationale.

Avant les vacances, le port du masque était la règle pour les élèves, en intérieur, dès l'école élémentaire. Selon le nouveau protocole, ce sera toujours le cas au collège et au lycée, mais pas avant.
Avant les vacances, le port du masque était la règle pour les élèves, en intérieur, dès l'école élémentaire. Selon le nouveau protocole, ce sera toujours le cas au collège et au lycée, mais pas avant. © Q. Demoures

Les chiffres

En France, la flambée des contaminations se poursuit avec 26.871 enregistrées ce mardi, le chiffre le plus haut depuis la fin avril.

Les dernières données en PACA :

C'est dans notre région que l'on enregistre le plus mauvais chiffre en terme de primo-vaccination.

A l'hôpital, le nombre de malades a atteint 7.137 mardi, soit 557 patients de plus en 24 heures, et 121 personnes ont été admises en services de soins critiques, portant le nombre total de malades du Covid dans ces services à 978 personnes.

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
éducation société covid-19 santé vaccins - covid-19 paca économie #onvousrépond