La mairie d'Antibes a décidé d'interdire l'accès à nombre de ses sites naturels en raison des fortes chaleurs et la situation de sécheresse. Le public n'y aura plus accès jusqu'au 13 août.

Ce mardi 19 juillet, la mairie d'Antibes Juan-les-Pins a pris de nouvelles décisions pour protéger ses espaces naturels. Après des premières mesures plus tôt dans l'été pour limiter l'accès à ses bois, la commune gérée par Jean Leonetti a communiqué cet après-midi afin de prévenir le public des limitations d'accès concernant certains endroits sur son territoire. 

Jusqu'au samedi 13 août, les lieux suivants sont fermés au public :

  • Le bois de la Garoupe (à l’exception de la route d’accès et du plateau de la Garoupe)
  • Le bois du Fort Carré
  • La Villa Eilenroc
  • Le bois des Semboules
  • Le parc Albany à Juan-les-Pins

La mairie avance des conditions climatiques exceptionnelles pour expliquer ces mesures préventives. Dans le département des Alpes-Maritimes, la préfecture a placé l'agglomération antiboise en "Zone Crise Sécheresse". Ces fermetures doivent réduire drastiquement le risque d'incendie dans ces endroits très prisés des touristes. Le Cap d'Antibes héberge notamment quelques-unes de villas les plus onéreuses de la Côte d'Azur, qui s'échangent contre quelques centaines de millions d'euros. L'occasion aussi de protéger un patrimoine architectural, comme naturel, qui n'ont pas de prix.