Cet article date de plus de 3 ans

Fermeture définitive avant démolition pour les plages privées artificielles de Juan-les-Pins

C'est la fin d'une époque à Juan-les-Pins. 17 plages privées doivent être démolies en application de la Loi Littoral avant l'attribution de nouvelles concessions. Certains exploitants se plient à  cette situation, pas tous !
10 plages privées de Juan-les-Pins ont définitivement fermé ce dimanche
10 plages privées de Juan-les-Pins ont définitivement fermé ce dimanche © France 3 Côte d'Azur
A Juan-les-Pins, les plages privées artificielles seront prochainement démolies. 
La loi Littoral, et le fameux décret plage sont sans appel. Ces établissements occupent depuis deux ans le domaine public maritimes sans droit ni titre. 
Les gérants ont désormais un mois pour démonter ce qui est démontable, enlever tout ce qui peut être récupéré.
Après, place aux bulldozers qui termineront le travail.

Les plages seront  démolies par les bulldozers d'ici un mois.
Les plages seront démolies par les bulldozers d'ici un mois. © France 3 Côte d'Azur


La mairie paiera la démolition de 10 établissements. Mais 7 autres devront mettre la main à la poche. La délégation de service public le stipule dans les documents.
Il s'agit bien d'un crève-coeur pour les exploitants qui devront payer au moins 50.000 euros pour cette destruction de leur outil de travail, sans parler du manque à gagner pendant plus d'une saison. 
Car de nouvelles concessions seront attribuées, mais il n'y en aura que cinq. Conformément au décret plage, le bâti devra être démontable.   Il n'y en aura donc pas pour tout le monde. Certains plagistes risquent fort de faire de la résistance.


REPORTAGE : V.VARIN, E.JACQUET ET C.ESPANOL :

 

durée de la vidéo: 01 min 51
10 plages privées seront prochainement détruites à Juan-les-Pins (06)



 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
mer littoral aménagement du territoire environnement société