Un bébé dauphin décède au parc Marineland deux jours après sa naissance

Les associations de défense des animaux ont communiqué sur le décès du delphineau. Sa mère, Joe, lui avait donné naissance le 23 décembre au parc Marineland, à Antibes, dans les Alpes-Maritimes. Le parc confirme l'information à France 3.

"Silence de Marineland face à la naissance le 23 décembre du bébé de la petite Joe, Dauphin du lagon. Toutes nos pensées vont vers Joe dont c'était le premier bébé et qui le perd deux jours seulement après sa naissance" peut-on lire sur un message de l'association C'est Assez publié sur le réseau social Instagram.

One Voice, autre association qui demande aussi la fermeture du parc marin au nom du bien-être animal, a également publié un message sur X (anciennement Twitter).

Marineland confirme le décès

Joint par France 3 Côte d'Azur, le parc marin confirme le décès du petit dauphin le 25 décembre, deux jours après sa naissance.

Ce drame est survenu : "dans la période connue pour être critique pour les tout jeunes cétacés.  On considère qu’une « règle des 3/3/3 » régit la survie d'un petit : les caps de 3 jours, 3 semaines, 3 mois pendant lesquels les bébés dauphins restent très fragiles" explique Marineland.  

"Le taux de survie des jeunes dauphins en milieu naturel est inférieur à 44% lors des trois premières années de vie".

Selon Marineland

Les soigneurs et le personnel du parc sont affectés par la perte du petit dauphin. C'est "toujours une épreuve sur le plan émotionnel pour les équipes zoologiques de Marineland" indique le parc.

L'actualité "Nature" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
L'actualité "Nature" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité