VIDEO. Plan eau d'Emmanuel Macron : et si on commençait par traquer les fuites ?

durée de la vidéo : 00h02mn05s
La communauté d'agglomération d'Antibes traque les fuits d'eau. ©Aline Métais FTV

Chaque année, des millions de litres d'eau sont perdus en raison de fuites en tout genre, qui concernent à la fois particuliers et équipements publics des villes. Pour y faire face, des interventions et des dispositifs sont mis en place.

Le gouvernement veut mobiliser 180 millions d'euros par an pour résorber "en urgence" les fuites d'eau en France dans les points les plus sensibles, a annoncé jeudi le président Emmanuel Macron dans le cadre d'un vaste "plan Eau" destiné à améliorer la gestion de cette ressource menacée par le réchauffement climatique.

Combinaison de plongée et bouteille d'oxygène sur le dos, Bruno Bergerolle inspecte tous les recoins de la piscine d'un particulier. Il scrute notamment avec attention la bonde de vidage et les différents éclairages. Ce que cherche cet expert de l'entreprise Hydrofuite, ce sont les fuites d'eau. 

Mettre le circuit de la piscine en pression et utiliser un gaz traceur ne suffisent pas parfois pour les déceler, car elles peuvent être indétectables. Il utilise parfois d'autres moyens, comme la fluorescéine, un colorant orange pour remonter vers une fuite. Il explique : 

Ici, il y a par exemple un problème d’étanchéité autour du projecteur. Si la piscine était vide je n’aurais jamais pu trouver la fuite. Il y a aussi un problème d’étanchéité autour de la bande de scellement.

Bruno Bergerolle

La moitié des interventions de cet expert concernent aujourd'hui des fuites dans les piscines. Chez un particulier chez qui il intervient, la piscine a perdu 10 cm en 15 jours, soit près de 5 000 L. Un gaspillage qui peut considérablement alourdir une facture d'eau de plusieurs milliers d’euros. 

Des millions de litres d'eau perdus chaque année

Les particuliers ne sont pas les seuls à être impactés par les fuites d'eau. Chaque année, de nombreux litres d'eau s'échappent des réseaux des villes. À Antibes dans les Alpes-Maritimes ces fuites représentent l'équivalent de 150 millions de litres perdus par an

La ville d'Antibes a signé un contrat avec Veolia qui stipule d'ailleurs que 6 km de canalisations doivent être renouvelées tous les ans.

"On estime 15% de perte en eau. Ce qui est une bonne moyenne par rapport aux standards du métier. Mais on est sur des volumes perdus qui sont importants."

Olivier Moulinas, responsable du secteur ouest Veolia.

Les services de Veolia et de la CASA (Communauté d'agglomération Sophia Antipolis), "s’activent pour à la fois remplacer les canalisations, mais aussi pour localiser les fuites et les réparer au plus vite et réduire au maximum les pertes en eau", ajoute Olivier Moulinas. 

Une nouvelle application pour traquer les fuites 

Ces pertes en eau sont à la charge des propriétaires. Pour éviter les mauvaises surprises sur ses factures, la télérelève sera bientôt possible via une application sur son portable.  Olivier Bérard, responsable eau et assainissement CASA explique : «si vous suivez tous les jours votre consommation, vous pouvez voir que vous avez des consommations anormales qui sont parfois explicables par du monde à la maison ou des douches supplémentaires. Mais si c’est récurrent et qu’il y a un dépassement de votre consommation journalière, alors c’est qu’il y a une fuite chez vous."

Une possibilité d'être alerté en temps réel pour les particuliers. À Antibes, 21 000 compteurs connectés seront bientôt installés pour limiter le gaspillage de l'eau. Un dispositif qui pourra permettre de surveiller et d'optimiser sa consommation, notamment pendant les périodes de sécheresse.  

Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité