A Cannes, des "Autos du Cœur" à 2 € par jour pour les chômeurs

Pour aider les chômeurs à retrouver un emploi, la ville de Cannes, en partenariat avec une association du Val de Loire, met en place dispositif innovant, les "Autos du Coeur". Un véhicule mis à disposition pour 2 € par jour. Les premiers bénéficiaires cannois ont reçu leur voiture ce jeudi.  

Celia Gani (blouson blanc) montre sa nouvelle voiture de location à ses amis. Elle va en bénéficier pendant deux mois pour deux euros par jour plus le plein et l’assurance. “Ça va me changer la vie car quand je commençais tôt le matin je mettais deux heures pour aller à mon travail en transport en commun”. Elle est animatrice dans un Ehpad, a eu son permis il y a un an mais ne pouvait pas s’acheter une voiture.
Celia Gani (blouson blanc) montre sa nouvelle voiture de location à ses amis. Elle va en bénéficier pendant deux mois pour deux euros par jour plus le plein et l’assurance. “Ça va me changer la vie car quand je commençais tôt le matin je mettais deux heures pour aller à mon travail en transport en commun”. Elle est animatrice dans un Ehpad, a eu son permis il y a un an mais ne pouvait pas s’acheter une voiture. © Audrey Richier
Pour que l’absence de voiture ne soit pas un frein pour retrouver du travail, la ville de Cannes propose aux chômeurs cannois qui obtiennent un emploi mais n’ont pas de véhicule et ne peuvent aller travailler par les transports en commun, une voiture pour 2 € par jour pendant la durée de leur période d’essai (+ 1 mois). A charge pour eux les frais d'assurance et de carburant.Un prêt sous conditions mis en place avec l’association «  Les Autos du Cœur » qui a initié le dispositif dans le Val de Loire.

Les conditions :

Les candidats intéressés sont invités à contacter le CCAS de la Mairie de Cannes au 04.93.06.32.04 qui se chargera de l’étude des dossiers.

La ville de Cannes ne disposant pas de véhicules pour cette initiative, elle s'est rapprochée d'une association du Val de Loire " les Autos du Coeur" qui perçoit en don des véhicules d'occasion qu'elle fait réparer et rénover par des garages professionnels. En contrepartie d'une subvention de 1000 euros, l'association met à disposition de la ville en permanence 5 véhicules en bon état de fonctionnement.

A la fin de la mise à disposition temporaire, et si le contrat de travail est confirmé à l’issue de la période d’essai, le bénéficiaire pourra se porter acquéreur du véhicule auprès de l’association, sur proposition de la Mairie, à un tarif social inférieur à sa valeur sur le marché.

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
automobile économie social emploi