Cannes : Enquête après le décès d'une patiente soignée dans un cabinet dentaire à bas coût

La famille de la patiente a porté plainte contre Dental Access. La procureure de Grasse a ouvert une enquête sur les circonstances du décès et sur les conditions d'exploitation du centre.  

© Camille Mezoyer/MAXPPP
Le 24 mars dernier,une patiente de 75 ans subit une intervention sous anesthésie dans un cabinet dentaire à bas coût, le centre Dental Access à Cannes. Elle sera réanimée sur place après un arrêt cardiaque, mais décèdera deux jours plus tard à l'hôpital.

Le 29 mars, l'Ordre des chirurgiens dentistes, vent debout contre ce type de centre, saisit l'Agence Régionale de Santé, l'ARS. Une suspension provisoire des activités de Dental Access est ordonnée le 6 avril. Pour l'avocate du centre, maître Sophie Jonquet,  

Pour l'heure aucun lien de causalité n'est établi entre les soins dentaires et le décès



La procureure de Grasse Fabienne Atzori a ouvert une enquête. La famille de la patiente a été entendue.

durée de la vidéo: 00 min 40
Enquête ouverte après la mort d'une patiente de Dental Acess à Cannes


On saura à l'issue des investigations s'il y a ou pas des poursuites pour homicide involontaire, omission de porter secours, ou encore exercice illégal de la profession de dentiste. Le centre a rouvert ses portes et il faudra du temps pour établir si le décès de la patiente résulte ou pas, des soins qui lui ont été prodigués.

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
faits divers justice société
l’actualité de votre région, dans votre boîte mail
Recevez tous les jours les principales informations de votre région, en vous inscrivant à notre newsletter