Cannes : visite de Gérald Darmanin pour le lancement de la campagne estivale anti-contrefaçon du gouvernement

Publié le Mis à jour le
Écrit par June Raclet .

Le ministre de l’Action et des Comptes publics, Gérald Darmanin, était ce lundi 15 juillet en visite à Cannes pour le lancement de la campagne estivale anti-contrefaçon. Une opération de communication destinée à mettre en évidence l'existence de la contrefaçon et l'action des douanes.

C'est le lancement de la campagne estivale anti-contrefaçon du gouvernement. 

Le ministre de l’Action et des Comptes publics s'est rendu ce lundi 15 juillet à l'hôtel de ville de Cannes, pour lancer cette campagne portée par l'Union des fabricants (l’UNIFAB) . La Côte d'Azur, zone à la fois frontalière et touristique, est particulièrement touchée par ce " fléau mondial ". 
 

Le contrôle de la contrefaçon est un enjeu sanitaire, économique et de sécurité. 

 

Selon le ministre Gérald Darmanin, le contrôle de la contrefaçon présente un triple enjeu :
" - C’est d’abord un enjeu sanitaire, parce que lorsqu’on utilise des produits contrefaits, comme des médicaments, on peut avoir des soucis de santé.
- C’est aussi un enjeu économique puisque derrière les marques contrefaites il y a beaucoup de commerçants et d'ouvriers qui ne gagnent pas leur vie.
- Enfin, c'est un enjeu de sécurité parce que la contrefaçon finance des réseaux de prostitution, de terrorisme, ou de stupéfiants.

 

186 000 objets contrefaits saisis à Nice en 2018


L’année dernière 5,4 millions d’objets contrefaits ont été saisis et détruits en France, dont 186 000 par les douanes de Nice. " Dans les Alpes-Maritimes, les secteurs les plus contrefaits sont ceux de la mode, de la parfumerie et de la hifi " détaille l'adjointe du directeur régional des douanes de Nice. 

Marie-Catherine Kuntz-Pinguet explique également l'intérêt des réseaux criminels pour la contrefaçon : " ces produits génèrent énormément de profit pour un risque pénal mineur ". Les acteurs de cette campagne anti-contrefaçon appellent les acheteurs à leur responsabilité. Jean-Pierre Venou, le président du Comité Cannes sécurité prestige s'étonne : " Même des gens qui ont les moyens sont tentés d'acheter de la contrefaçon, je ne sais pas bien pourquoi ".

Près de 60 000 articles contrefaits ont déjà été saisis à Nice depuis le début de l'année. 
 
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer des newsletters. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas des e-mails. Notre politique de confidentialité