Crise énergétique : faut-il installer des patinoires pour les fêtes de fin d'année ?

Publié le
Écrit par Emma Arnau .

Dans les prochains jours, des dizaines de patinoires éphémères devraient être montées dans les Alpes-Maritimes et le Var, parfois en demandant des dérogations préfectorales. Certaines villes mettent en place des alternatives à ces installations énergivores.

Illuminations, sapins, churros et chocolat chaud. Ça y est, les fêtes de fin d'année sont bien lancées. Difficile pour le moment de voir les économies demandées aux Français s'appliquer à l'esprit festif. Mais un petit plaisir de décembre pourrait bien faire les frais du climat actuel : les patinoires.

Entre économie d'énergie, conscience écologique et arrêté anti-sècheresse, quelles communes mettent en place des patinoires cette année, et comment les autres vont-elles s'adapter ?

Arrêtés sécheresse

Face à une situation de sécheresse exceptionnelle qui perdure depuis le printemps, les départements des Alpes-Maritimes et du Var ont prolongé leurs arrêtés sécheresse jusqu'au 15 décembre.

Ces derniers prévoient notamment l'interdiction pour les communes d'utiliser des jeux d'eau, les fontaines et le remplissage de plan d'eau. Cela inclut donc les patinoires de Noël.

 

Draguignan a effectué une demande exceptionnelle pour une ouverture anticipée auprès de la préfecture. La ville pourra inaugurer sa piste de glace dès le 9 décembre. Idem pour la ville de Fréjus qui a aussi obtenu une ouverture anticipée à 10 décembre.

Patinoires sans glace 

Saint-Raphaël n'a pas fait de demande à la préfecture et a préféré opter pour une solution plus écologique : une piste de roller synthétique. Après la prolongation de l'arrêté sécheresse dans le Var, la mairie a cherché une solution de remplacement en urgence.

On avait pris des engagements, pour permettre des activités et qu'il y ait quand même un Noël à Saint-Raphaël. Le but premier, c'est qu'on ne plonge pas la ville dans la nuit, qu'on offre tout de même un moment de joie. On n'y a pas dérogé cette année. Il y a des décors, des animations... la patinoire, c'est traditionnel, bien sûr, mais on a réfléchi pour proposer autre chose. Cette solution est apparue dans le cadre des relations qu'on a avec les gens avec qui on travaille.

Christine Rahard, directrice de la communication de Saint-Raphaël

 

Le 3 décembre, la ville lancera donc ses festivités avec cette "patinoire" d'un nouveau genre. Sur une piste de 400 m2, avec un espace dédié à l'apprentissage, enfants et adultes pourront glisser en patins en ligne ou à quatre roues.

Avec cette piste, la mairie va économiser 100 m2 d'eau. Quant à l'électricité, difficile d'estimer les économies qui seront réalisées.

Il y avait surtout le désir de ne pas décevoir pour les fêtes. Cela fait en plus des économies d'eau et d'énergie, c'est sûr. Mais, pour l'instant, ce n'est pas chiffrable.

Christine Rahard, directrice de la communication de Saint-Raphaël

Cagnes-sur-Mer aussi a fait un choix plus écologique et moins énergivore cette année. La mairie va installer une patinoire de 400 m2 en glace synthétique.

La surface est en glace synthétique faite de téflon. C'est comme une véritable patinoire mais, l'avantage, c'est que ce n'est pas énergivore, et ça garde quand même le froid. Ça ne demande en fait aucune énergie pour être maintenu en service.

Richard Leman, adjoint au tourisme, aux manifestations et à la vie associative de Cagnes-Sur-Mer

Pas du luxe en cette période d'incertitudes face aux pénuries d'électricité cette hiver. Comparé à une patinoire classique, ce modèle synthétique va faire économiser 26 m2 d'eau et 1584 kw/h à la mairie pendant trois semaines.

Le choix de cette patinoire écologique a été fait il y a six mois, pour remplacer un manège proposé depuis 4 ans aux Cagnois. "On voulait changer, proposer autre chose, et aussi trouver quelque chose de plus économique. La glisse se fait à 95% comme sur une patinoire classique et avec les mêmes patins", renchérit l'adjoint au maire de Cagnes-sur-Mer. Chaque matin, la surface sera lustrée avec un produit biodégradable.

Monaco et Cagnes-sur-Mer renoncent

La patinoire de la principauté de Monaco ne sera pas installée cette année. Le gouvernement avait en effet annoncé mi novembre que l'installation était "trop énergivore".

Le centre commercial Polygone Riviera à Cagnes-sur-Mer, a lui aussi renoncé à sa patinoire. Mise en place deux ans de suite, elle sera remplacée par d'autres animations. Un soucis de renouvellement pour les visiteurs, qui permettra aussi d'économiser de l'énergie.

Les patinoires en question 

Avec les coupures de courant qui risquent de se produire cet hiver, la crise écologique dans tous les esprits et le manque d'eau, les patinoires soulèvent quelques questions en cette fin d'année. Sont-elles toujours dans l'air du temps ?

À Hyères, samedi dernier, le collectif Hyères Citoyen Écologie a réalisé un happening pour dénoncer la mise en place de la patinoire. Avec beaucoup d'humour.

"On est pour les fêtes de Noël, on va les faire. C'est un moment précieux pour tout le monde, on trouve simplement qu'il y a d'autres façons de le faire. Et que, en bord de Méditerranée, ce n'est pas le lieu d'une patinoire de glace", explique Benoit Guerin, co-fondateur du collectif Hyères Citoyen Écologie. 

L'an dernier, les patinoires de Fréjus et Saint-Raphaël avaient fondu à cause de la chaleur.

Certaines communes, comme Hyères, ont fait le choix de garder une patinoire en plein air :

  • Antibes le 10/12
  • Cagnes-sur-Mer le 10/12
  • Cannes le 26/11
  • Grasse le 17/12
  • Mougins le 7/12
  • Beausoleil le 10/12
  • Beaulieu-sur-Mer le 21/12
  • Saint-Raphaël le 3/12
  • Bandol le 3/12
  • Brignoles le 3/12
  • Draguignan le 9/12
  • Fréjus le 10/12
  • La Croix-Valmer le 20/12
  • La Londe-les-Maures le 17/12
  • Saint Tropez le 2/12
  • Saint-Maximin le 10/12
  • Valette du Var le 2/12
  • Hyères le 25/11 
  • Toulon le 3/12

Difficile de chiffrer le coût en eau et en électricité. Pour garder la glace intacte, les systèmes de refroidissement doivent tourner 24h/24. Certaines mairies nous disent économiser sur l'éclairage de la patinoire et des illuminations de Noël en général en les coupant à 23h au lieu de les laisser toute la nuit.

Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité