Festival de Cannes 2023. Pourquoi le Festival International du Film se passe-t-il à Cannes ?

Le célèbre rendez-vous du cinéma qui a donné à Cannes sa réputation de ville française du septième art aurait très bien pu s'installer sur la côte basque.

S'il y a une ville en France qui est immédiatement associée au cinéma, c'est bien Cannes. La Croisette s'apprête à inaugurer le 76e édition du Festival international du film.

Mais comment cette ville de bord de mer est-elle devenue un des symboles du septième art dans le monde ?

Avant que l'année ne soit marquée par les trois rendez-vous incontournables du cinéma en Europe (à Berlin en février, Cannes en mai et Venise en septembre), il n'existait que la Mostra de Venise, un festival international du film créé en 1932.

En 1938, lors de la sixième édition, le festival subit de grandes pressions de la part des Nazis qui poussent le jury à récompenser le film documentaire de propagande Les Dieux du Stade, filmé durant les Jeux Olympiques de Berlin en 1936, à la demande d'Hitler.

Créer une célébration du cinéma

Face à cette ingérence évidente, plusieurs représentants des pays participants à la Mostra de Venise s'insurgent. La France, les États-Unis et le Royaume-Uni quittent le navire.

Philippe Erlanger, le diplomate qui représentait la France à Venise pour la Mostra, se dit alors qu'il faudrait créer une célébration du cinéma, similaire à celle de Venise mais dans un cadre libre, sans pression politique. Il soumet l'idée aux dirigeants français qui acceptent malgré les réticences du ministre des Affaires étrangères qui craint de compliquer les relations diplomatiques entre la France et l'Italie. Jean Zay, ministre de l'Éducation nationale et Albert Sarraut, à l'Intérieur, encourage l'idée d'un festival pour un cinéma qui s'exprime en dehors de la politique.

Une ville française à la hauteur de la Sérénissime

Le premier festival français doit se dérouler début septembre 1939, en même temps que la Mostra de Venise pour la concurrencer. Après avoir fixé la date, reste à déterminer le lieu. Il faut un emplacement à la hauteur de la Sérénissime.

On compte alors Vichy, Deauville, Aix-les-Bains ou encore Le Touquet parmi les villes candidates qui ont une chance. Mais la vraie bataille pour la victoire se livre entre Cannes et Biarritz. Chacune de ces villes balnéaires a ses soutiens et ses arguments. Elles sont les seules à pouvoir construire ou aménager des structures adéquates pour accueillir un tel événement quelques mois plus tard.

Biarritz est d'abord choisie officiellement le 9 mai 1939. Mais les Cannois ne se laissent pas faire. La ville propose une subvention plus importante pour participer au festival et les directeurs des palaces de la Croisette font valoir leur prestige. C'est suffisant pour renverser la vapeur et Cannes remporte le Festival, le 31 mai. Il lui reste alors trois mois jour pour jour, pour organiser la première édition du Festival de Cannes.

Finalement, cette première édition n'aura pas lieu.

Bien qu'il soit prêt à être lancé, avec une sélection de films internationaux et un jury, le Festival de Cannes est annulé lorsque la Seconde guerre mondiale est déclarée.

Il faudra attendre 1946 pour que Cannes accueille ses premiers festivaliers.

Pour la première édition du festival, Louis Lumière était le président.

L'actualité "Culture" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
choisir une région
Provence-Alpes-Côte d'Azur
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité