Festival de Cannes. Emma Stone, Willem Dafoe, Richard Gere, Demi Moore... Les noms et les informations qu'il faut retenir de ce 17 mai sur la Croisette

La Croisette prenait l'accent américain ce vendredi. Emma Stone montait les marches, auréolée d'un deuxième Oscar, Francis Ford Coppola annonçait la suite de ses réalisations, Richard Gere retrouvait lui la Croisette.

Le retour du soleil sur la Côte d'Azur, le retour de Richard Gere, le retour de grands noms du cinéma américain.. Retour en images sur cette journée au 77ᵉ Festival de Cannes.

Emma Stone, Willem Dafoe...

Après le succès de Pauvres créatures qui a renforcé son aura à Hollywood, le Grec Yorgos Lanthimos retrouve son actrice fétiche, Emma Stone, pour Kinds of Kindness.

Ce film à sketch, en lice pour la Palme d'or, réunit également le vétéran Willem Dafoe et les acteurs Jesse Plemons et Margaret Qualley. Ils ont offert un tapis rouge très hollywoodien sous le soleil azuréen.

Un autre nom était sur toutes les lèvres maquillées. La rumeur a agité le Palais des festivals et fait frissonner les fans... Taylor Swift était annoncée sur le tapis rouge. Presque, puisque c'est son ancien compagnon, l'acteur Joe Alwyn qui montait les marches !

Richard Gere sur la Croisette : un moment attendu et rare

L'acteur américain au charme légendaire est de retour à Cannes. Avec l'équipe du film Oh, Canada présenté lui aussi en compétition officielle, le golden-boy de Pretty Woman va fouler les marches du palais du Festival en soirée. Sa présence a été rare durant sa carrière, quelques dates à retenir.

Dans cette comédie dramatique adaptée d'un roman de Russel Banks, il incarne un documentariste en fin de vie qui accorde une ultime interview confession. Un exercice de vérité tourné devant sa femme, interprétée par Uma Thurman. Presque quarante-cinq ans après American Gigolo, il retrouve avec ce film le réalisateur Paul Schrader.

Comme un défilé avec de la complicité

L'actrice Eva Longoria et l'actrice Aishwarya Rai (avec le bras dans le plâtre) posent ensemble sur les marches du tapis rouge ce 17 mai au Festival de Cannes. Elles sont toutes deux égéries d'une grande marque de beauté.

Demi Moore en rouge

Demi Moore était en rouge sur le tapis rouge ce vendredi pour la montée de 18 heures. Elle est présente cette année à Cannes car l'actrice américaine joue dans un film en compétition tourné sur la Côte d'Azur, The substance de Coralie Fargeat. La comédienne remettra ce vendredi le Trophée Chopard. Ce prix est une récompense remise aux révélations féminines et masculines du cinéma depuis 2001.

Le conflit israélo-palestinien en filigrane

Un symbole palestinien ou un portrait d'otage : à l'heure où le conflit entre Israël et le Hamas dans la bande de Gaza embrase les campus et les réseaux sociaux, les stars présentes au Festival de Cannes préfèrent afficher un soutien discret.

Coppola ne s'arrête pas là

"J'ai déjà commencé à écrire un nouveau film", a affirmé ce vendredi Francis Ford Coppola lors de la conférence de presse de Megalopolis, son film-testament en lice pour la Palme d'or, qui divise profondément.

"Je vous le promets, je serai encore là dans 20 ans", a-t-il lancé en précisant : "si je peux encore améliorer ce film, j'essayerai de le faire". "Je sais que ce projet est terminé parce que j'ai déjà commencé à écrire un nouveau film", a-t-il également confié.

Accord entre France TV et le milieu du cinéma pour soutenir la création

France Télévisions et le cinéma français ont signé ce vendredi à Cannes un accord sur cinq ans pour soutenir la création et poursuivre l'exposition des films à l'antenne. France Télévisions s'engage à investir au moins 80 millions d'euros par an dans les œuvres cinéma européennes ou françaises, dont au moins 65 millions d'euros en préfinancement dans au moins 60 films.

Un engagement est aussi pris pour financer au moins 25 films d'animation sur la durée de l'accord, signé en présence de la ministre de la Culture Rachida Dati, afin de favoriser les différents genres de cinéma.

Ovation pour les Damnés

Présenté dans la section Un Certain Regard au Festival de Cannes, Les Damnés (The Damned) est le premier film de fiction du documentariste italien Roberto Minervini.

Le film et son équipe ont été applaudis par un public debout pendant plusieurs minutes après la projection officielle, hier jeudi.

Les Damnés sortira dans les salles en France début 2025.

Balayeur du Festival de Cannes, il devient réalisateur sélectionné

Gamin, sa mère l'accompagnait aux abords du Palais des Festivals voir sur le tapis rouge les stars d'Hollywood, comme Kirk Douglas ou Robert Mitchum.

Sa vie bascule quand, à 20 ans, sa mère, employée municipale, décède prématurément. La ville de Cannes propose alors au jeune homme, se retrouvant seul, un emploi de balayeur. Il fait alors parfois la tranche 3-8 h du matin sur le tapis rouge et à ses abords.

Un rêve qui se réalise. David Hertzog-Dessites présente son film sur la Croisette. Il s'agit d'un documentaire sur le musicien Michel Legrand dans la catégorie Cannes Classics.

Votre samedi à Cannes

Ce samedi sur le tapis rouge : 
- Caught by the tides (Feng liu yi dai) de Jia Zhang-Ke, film chinois qui se joue dans les années 2000. (montée prévue à 15h)
- Emilia Pérez de Jacques Audiard, film qui raconte la vie de Rita. Elle use de ses talents d’avocate au service d’un gros cabinet plus enclin à blanchir des criminels qu’à servir la justice. (montée des marches prévue à 18h30).

L'actualité "Culture" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
L'actualité "Culture" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité