Le Cannet : ils demandent à la députée Michèle Tabarot de voter la motion de censure contre la réforme des retraites

Alors que le gouvernement a engagé sa responsabilité pour faire adopter la réforme des retraites, les manifestations d'opposants continuent dans plusieurs villes. Au Cannet, une centaine de personnes a ainsi interpellé la députée LR.

"Non au passage en force", "Sauvez Marianne", voici quelques uns des slogans visibles ce samedi matin au Cannet (Alpes-Maritimes). L'union locale de la CGT avait donné rendez-vous devant l'hôtel de ville pour interpeller Michèle Tabarot, ancienne maire de la ville et aujourd'hui députée (LR) de la 9e circonscription des Alpes-Maritimes.

Objectif : demander à la députée de voter la motion de censure qui sera déposée à l'Assemblée nationale contre la réforme des retraites.

"Ils ne sont pas dignes"

Sur place, une centaine de personnes était présente, sous le regard d'une vingtaine de forces de l'ordre, a constaté notre équipe sur place. Les manifestants ont tracté et crié leur mécontentement.

Je trouve ça incroyable qu'on les bâillonnent et qu'ils disent oui ! Ils ne jouent leur rôle de garde-fous de la République. Ils ne sont pas dignes.

Une manifestante

Ce lundi après-midi, l'Assemblée nationale examinera deux motions de censure, dont celle "transpartisane" du groupe indépendant Liot. Un texte à qui il manquerait une trentaine de voix pour obtenir la majorité absolue et faire tomber le gouvernement.

Les députés LR seront-ils unis ?

Le choix des différents députés LR sera donc scruté de près. Mais déjà, Eric Ciotti, invité du 19/20 de France 3 Côte d'Azur ce vendredi, fustige cette "motion comprenant des personnes de l'extrême gauche, les amis de M. Mélenchon" et ne veut pas laisser le choix aux autres parlementaires LR.

Cette motion de censure ne sera pas votée ! Il y aura très peu de députés républicains [qui la voteront], mais l'immense majorité du groupe ne votera pas cette motion de censure. Nous ne voulons pas rajouter du chaos au chaos.

Éric Ciotti, président des Républicains

"On invite Mme Tabarot à voter en faveur de la motion de censure et à prendre ses distances avec M. Ciotti qui considère que le groupe LR sera uni", poursuit un manifestant. "Nous, on considère qu'il ne faut pas que ce soit le cas."

Petits papiers

Sur place, les manifestants ont écrit sur des bouts de papier un mot à l'attention de leur députée, notamment "Votez Borne out".

Des messages qui devraient ensuite être transmis à la députée LR.

Mme Tabarot, elle cautionne la politique de cette réforme. Elle dit que, économiquement, c'est indispensable. Nous, on a d'autres solutions et on vient la voir pour lui dire de voter la motion de censure.

Philippe Bourgoin, CGT Grasse

La manifestation s'est déroulée dans le calme. Puis, une dizaine de personnes s'est dirigée vers le stade Maurice Jeanpierre, où Michèle Tabarot était attendue pour l'inauguration du lieu, selon nos confrères de Nice Matin. L'élue leur a alors répondu : "Je ne voterai pas la motion de censure".

(Avec Alexandre Dequidt et Maxime Meuneveaux, au Cannet)

L'actualité "Économie" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
choisir une région
Provence-Alpes-Côte d'Azur
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité