Meurtre de Kévin Ribal à Cannes : l'un des accusés fait appel

Le 28 octobre 2018, Kévin Ribal était poignardé à la sortie d'une discothèque de la Croisette. Le meurtrier principal a été condamné à 30 ans de réclusion. Un deuxième accusé jugé pour complicité, a été condamné comme coauteur du crime. Il fait appel.

Les faits remontent au 28 octobre 2018 à Cannes. Kevin Ribal, âgé de 23 ans, est poignardé sur la Croisette. Après 5 jours de procès, le vendredi 10 janvier, le meurtrier Kevin Remiki a été condamné à 30 ans de réclusion criminelle par la Cour d'assises des Alpes-Maritimes. Soit la peine maximale pour un meurtre. Il a reconnu avoir été l'auteur des coups des couteau ayant entraîné la mort de Kevin Ribal. Les experts, durant le procès, l'ont présenté comme ayant une personnalité violente et agressive. La Cour a suivi les réquisitions de l'avocate générale. 

Peine plus lourde que les réquisitions

L'avocate générale avait requis 12 ans de réclusion contre le deuxième accusé présenté comme un complice. La Cour a requalifié les faits, ne le considérant pas comme un complice mais comme un coauteur. Il aurait frappé Kévin Ribal, alors que ce dernier était déjà touché par les deux coups de couteau. Il a été condamné en première instance à 15 ans. Ce mercredi 15 février, son avocate, Maître Rozenna Gorlier a indiqué que son client fait appel. Un second procès va donc avoir lieu.

Le troisième accusé a été condamné à trois ans de prison  pour soustraction de preuves. il aurait fait disparaître le couteau, jamais retrouvé.

Le rappel des faits

Le 28 octobre 2018 devant le Palais des Festivals de Cannes, un groupe de jeunes gens, dont Kévin Ribal quittent la discothèque le KA, peu après 4 heures du matin. Un peu plus tard, un autre groupe sort de cette même discothèque. Les vidéos des caméras de vidéosurveillance attestent qu’il n’y a eu aucune interaction entre les deux groupes dans les minutes qui ont suivi.

À 4h25, les policiers sont appelés pour une rixe devant le Palais des Festivals. Ils découvriront Kévin Ribal allongé au sol, présentant deux plaies sur le côté droit de l’abdomen. Malgré une intervention chirurgicale, le jeune homme décèdera des suites de ses blessures dans la soirée de ce dimanche 28 octobre 2018.