PrioriTerre à Cannes : gérer durablement le mimosa à la Croix des Gardes

Berceau du mimosa en France, la Croix des Gardes est aujourd'hui une propriété du conservatoire du littoral.

Le mimosa de la Croix des Gardes à Cannes
Le mimosa de la Croix des Gardes à Cannes © France Télévisions

C'est à la Croix des Gardes à Cannes que le premier mimosa (acacia dealbata) a poussé en France.
Il s'est naturalisé au point d'envahir le maquis local et de menacer la biodiversité. Alors comment concilier l'aspect patrimonial avec la protection de la biodiversité ? C'est tout l'enjeu de la gestion par la ville de Cannes de cette propriété du conservatoire du littoral. 
Originaire d’Australie, le 1er Mimosa de la Côte d’Azur a été planté par Lord Brougham, alors propriétaire des lieux, en 1864 grâce à des graines ramenées d'Angleterre.

Pour limiter son expansion des pinèdes ont notamment été plantées. Combinées au débroussaillage, elles favorisent le retour de la flore locale.
Autre solution pour maîtriser l’acacia déalbata, refaire sur place de la production de fleurs coupées. 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
agriculture bio agriculture économie agro-alimentaire littoral aménagement du territoire environnement