VIDEO. Découvrez le nouveau visage du Carlton de Cannes après rénovation

Pour la rénovation intérieure du Carlton de Cannes tout a changé… ou presque ! Non pas que Richard Lavelle, l'architecte et Tristan Auer, le décorateur d’intérieur, aient fait du neuf avec du vieux ! Pas de ça pour ce 5 étoiles qui se veut être " Le joyau de la Riviera". L'esprit est conservé tout en se tournant résolument vers une inspiration contemporaine.

Depuis son inauguration en 1913, l’établissement n’a jamais connu pareille transformation. 110 ans après son ouverture, le Carlton, surnommé la "Grande Dame" ouvre un nouveau chapitre de son histoire et fait honneur à sa mémoire après quelque 7 années de travaux et plusieurs centaines de millions d’euros déboursés par le propriétaire Katara Hospitality.

Certaines pièces sont restaurées, d’autres sont créées pour infuser de la modernité. Le futur se mélange au passé dans ce lieu chargé d’histoire, comme l'explique Tristan Auer, le décorateur d’intérieur du Carlton :  "Je me suis documenté pour savoir comment c’était avant. J’ai écouté des clients pour savoir ce qui était important pour eux pour restaurer au mieux en gardant l’esprit du Carlton mais aussi en se tournant vers l’avenir."

Et la lumière fut ! 

Premier grand changement insufflé à l'intérieur de ce bâtiment : le jaillissement de la lumière. Un pari réalisé en abattant bon nombre de murs. De grands espaces prennent désormais place à l'intérieur de l'hôtel.

La lumière pénètre et fait rayonner le cœur de la "Grande Dame".

750 artisans spécialisés

Doreurs sur bois, tailleurs de pierre, peintres, maçons, plâtriers, menuisiers, couvreurs, ébénistes et bien d’autres artisans et compagnons du devoir ont été sélectionnés, exclusivement, pour ce projet hors norme.

Ces idées ont pris forme grâce à l'expertise inégalée fournie par des artisans de luxe.

Tristan Auer, décorateur d’intérieur.

Derrière ces travaux titanesques, 750 artisans spécialisés et le Français Tristan Auer. Architecte d'intérieur de renommée internationale, il est connu pour ses approches singulières et géométriques.

Il a su, notamment, apporter son regard à l’agencement du Carlton comme il nous l'explique : "Dès le début, l'idée a été de préserver habilement cette icône classée, tout en créant un chef-d'œuvre des temps modernes. L'objectif principal était de donner une touche moderne raffinée. L'inspiration pour cette transformation est venue du symbole somptueux de la Côte d'Azur, comme les couleurs changeantes du littoral méditerranéen ainsi que les mouvements envoûtants de la brise de mer. L'esprit et la douceur de la Côte d'Azur sont présents à tout moment. Ces idées ont pris forme grâce à l'expertise inégalée fournie par des artisans de luxe. J'ai eu la chance que mes idées et mes intentions soient magnifiquement concrétisées par ces artistes". Le projet a également été supervisé par l'architecte Richard Lavelle.

Au niveau local, ce sont quelque 330 entreprises qui ont participé à ce projet pharaonique. La crème de la crème du savoir faire en matière d'artisanat de luxe.

Pour preuve, dans l’entrée principale, les couches de peinture des murs ont été retirées une par une, pour en redécouvrir l'originelle. Ainsi, la couleur de base a pu être recréée par un artiste peintre, sous contrat exclusif, pour ce projet.

Idem pour les colonnes. Sous 8 couches de peinture réapparaissent les colonnes rondes en stuc marbré de 1913, les colonnes ornant les portes en onyx et la feuille d’or pour les ornements des escaliers historiques.

Des matières premières d'exception

Non loin de là, des artisans installent le marbre de Carrare, choisi, directement au cœur des carrières d'Italie.

Un peu plus loin, des faïences en marbre de Carrera, en forme d’éventails écailles, ont été disposées, pièce par pièce, à la main, sur le sol du hall. Tout est pensé, dans le moindre détail. La "Grande Dame ne souffre aucune médiocrité !

Côté bar, Fabienne L'Hostis de Mouans-Sartoux, spécialisée dans la céramique Raku, donne vie à sa création sur-mesure, en recouvrant le tout nouveau comptoir du bar comme un puzzle, par ses pièces préparées dans son atelier.

Les lustres du Grand Salon ont été intégralement restaurés par les mêmes mains expertes qui travaillent pour le château de Versailles. D’autres chandeliers d'inspiration art déco, créés par Venini et ornés de verres de Murano, trônent comme des pièces maîtresses au cœur de ce lieu.

L'actualité "Économie" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
L'actualité "Économie" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité