Coup de colère du pharmacien qui affiche sur sa vitrine le visage de présumés voleurs

A Vence (Alpes-maritimes), le pharmacien en colère se dit victime de vols répétés dans son magasin et il a décidé d'afficher sur sa vitrine le visage des voleurs présumés qu'il a photographié avec sa caméra de surveillance. Mais est-ce légal? Eléments de réponse ...


Comme au temps des westerns, ce pharmacien vençois affiche des avis de recherche. Excédé par les vols dans son commerce, il a placardé sur sa vitrine le visage de deux personnes, que nous avons flouté conformément à la loi.

Totalement illégal

Des dizaines d'affaires de ce type sont recencées en France. Pourtant cette méthode est totalement illégale et la peine encourue pour atteinte à la vie privée par la personne qui colle les affiches peut aller jusqu'à un an d'emprisonnement et 45.000 euros d'amende.

Après le passage de notre caméra, le pharmacien a retiré ses affiches. Pour lui, il s'agissait avant tout de dissuader d'autres voleurs d'agir.
durée de la vidéo: 01 min 17
Pharmacien

Intervenant:

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
polémique faits divers