Covid-19 : le point sur la 3e dose de vaccin à Cannes et Antibes

Avec un taux d'incidence de 271 dorénavant dans les Alpes-Maritimes, les villes de Cannes et Antibes mettent en place un dispositif pour faire face à la 5e vague de Covid-19 et rendent accessible la 3e dose de vaccins à toutes les personnes de plus de 50 ans.

Dans la lignée des mesures annoncées ce lundi 22 novembre, pour la Métropole de Nice, les villes de Cannes et Antibes ont fait part elles aussi de leurs mesures pour contrer la 3e vague de l'épidémie de Covid-19.

Avec 271 de taux d'incidence dans les Alpes-Maritimes, et un taux de positivité qui atteint 3,8 %, la situation se dégrade et ces municipalités ne veulent pas attendre plus longtemps pour rendre accessible la 3e dose de vaccin aux plus de 50 ans. 

La 3e dose pour les plus de 50 ans, avec ou sans comorbidités

Dès ce lundi 29 novembre,  les Cannois de plus de 50 ans, avec ou sans comorbidités, pourront donc se rendre au centre municipal de la gare maritime, sur l’esplanade de la Pantiero, pour cette piqûre de rappel.

Une 3e injection qui doit être injectée "au plus tôt 6 mois après la dernière injection et 4 semaines après l’injection unique de Janssen", rappelle de son côté Jean Leonetti, maire d’Antibes Juan-les-Pins, où cette mesure s'applique déjà.

Là-bas, le centre vaccinal se situe au 288 chemin de Saint-Claude. Cannes insiste également sur le "déploiement massif" de purificateurs d'air. La totalité de ses écoles et crèches en sont équipées, "ce qui fait de Cannes la ville la mieux équipée de France"

Voici la carte des centres de vaccination mise à jour par l'Agence régionale de santé :

À Nice hier, Christian Estrosi est allé encore plus loin en permettant dès le 1er décembre à tous les habitants de la Métropole sans limites d'âge de bénéficier des doses restantes après 17h.

Une manière pour l'édile d'aller plus vite que le gouvernement sur la question. "Je ne serais pas étonné qu'on aille progressivement vers des rappels vaccinaux pour tous les adultes", a toutefois affirmé Emmanuel Macron il y a quelques jours.

La 3e dose pour tous se dessine donc bien en France. 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
covid-19 santé société vaccins - covid-19