Grève du 18 octobre : voici les prévisions de trafic pour la SNCF

Publié le
Écrit par Loic Blache .

Si les TGV seront peu touchés par ce mouvement social, ce n'est pas le cas pour les lignes régionales. Plusieurs suppressions de trains sont à prévoir pour la journée du 18 octobre.

Ce mouvement social risque d'être très suivi, notamment dans les transports de la région Paca. "On est à peu près à 50% de mobilisation au niveau de la Côte d'Azur", indique Olivier Gaumet, secrétaire départemental CGT-cheminots, chez nos confrères de France bleu azur.

Dans le détail, voici les prévisions de circulation publiés par la SNCF pour la journée de ce mardi en région PACA :

  • Marseille – Avignon – Lyon : 1 circulation sur 2
  • Marseille – Miramas - Avignon : 3 circulations sur 4 avec une offre de trains et de cars
  • Avignon – Carpentras : 1 circulation sur 2
  • Côte Bleue : 1 circulation sur 2 (trains et cars)
  • Marseille – Aix – Pertuis : 7 circulations sur 10 (trains et cars)
  • Marseille – Occitanie : 2 circulations sur 5
  • Marseille Briançon et Briançon Valence : service normal avec une offre de trains et de cars
  • Marseille – Toulon – Les Arcs : 1 circulation sur 2 (trains et cars)
  • Marseille – Nice : service normal
  • Les Arcs – Grasse – Cannes - Vintimille : 1 circulation sur deux, avec une offre de trains et de cars
  • Nice- Breil – Tende : 1 circulation sur 3, par cars de substitution

Pour les TGV Inoui et les Ouigo, le trafic sera "quasi-normal" sur les axes du sud-est.

Pour les trains intercités, la SNCF prévoit un train sur quatre sur l'axe Bordeaux-Marseille.

En cas de doute, il est également possible de vérifier le maintien ou non de son train sur le site sncf.com et via l'application SNCF Connect.

Mouvement social interprofessionnel

Ce mardi 18 octobre, en dehors de la SNCF, plusieurs syndicats issus de différents corps de métier appellent à la mobilisation "pour l'augmentation des salaires et la défense du droit de grève".

Dans le secteur pétrolier, si la grève sur le site Esso de Fos-sur-Mer (Bouches-du-Rhône) a été levée, le mouvement social continue chez TotalEnergies.

Les salariés et le personnel de l'Education nationale, les employés de la fonction publique, le secteur du nucléaire, les transports routiers et les commerçants sont appelés à se mobiliser. Ce lundi, le syndicat CGT du port de Marseille a refusé de décharger les bateaux pétroliers.

Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité