Cet article date de plus de 7 ans

Haut de Cagnes-sur-Mer : Débat entre tradition et modernisme : L'escalier bientôt remplacé par un ascenseur...

Du haut de Cagnes-sur-Mer, le paysage est magnifique, mais pour l'apprécier, il faut monter à pied les 120 marches de l'escalier. Les efforts seront bientôt du passé. Le vieux projet d'ascenseur ressurgit à chaque période pré-électoriale. Il pourrait enfin voir le jour. 
© France3 Côte d'Azur
Dans le Haut-de-Cagnes, à l’heure des boules, la vérité sort de la bouche des habitants. Il va bien falloir trouver une solution. Pour monter dans le village médiéval, il y a en effet les marches ou la navette, une tous les 1/4 d’heure. C’est contraignant et pas toujours évident.
L’homme n'est peut-être pas enclin à fournir beaucoup d'efforts, mais il a des idées. Ressort alors des cartons ce vieux projet d’ascenseur entre la route de Vence et le haut du village, cette fois, de façon concrète : 3 tracés possibles à l’horizon 2019, un coût de 10 à 11 millions d’euros supporté en partie par la Métropole niçoise.
Le processus de concertation est lancé, les habitants veulent en savoir plus.
Tout cela va être discuté, les projets sont consultables en mairie. Mais au fond, l’essentiel est peut-être ailleurs. Car il y a aussi les amoureux des marches, pour eux pas d’ascenseur, accéder au village médiéval, ça se mérite.
Il y a aussi les personnes âgées, beaucoup habitent là haut.
Entre tradition et modernisme, le Haut-de-Cagnes balance. Les anciens et les modernes vont encore s’affronter pendant plusieurs mois autour de ce projet d’ascenseur…

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
aménagement du territoire tourisme