Malgré la crise, la Côte d'Azur toujours aussi prisée des touristes étrangers

© France3 Côte d'Azur
© France3 Côte d'Azur

Malgré une relative désertion des clientèles traditionnelles italienne et allemande, le tourisme des Alpes-Maritimes et de Monaco se porte plutôt bien, avec 11 millions de visiteurs accueillis en 2012, se sont réjouis des responsables du tourisme azuréen en présentant le bilan de l'année écoulée.

Par Yves Lebaratoux avec AFP

"Notre destination demeure toujours attractive pour les visiteurs internationaux" avec 5,2 millions de séjours étrangers comptabilisés par le Comité régional du tourisme (CRT) azuréen, a indiqué le président du conseil général des Alpes-Maritimes Eric Ciotti, notant une "croissance de +1,2%" par rapport à 2011.
La région attire notamment les non-Européens : les Américains (+13% avec 234.000 séjours en 2012), les Russes (+22%, 186.000 séjours), les Moyen-Orientaux (+15%, 60.000 séjours) ou encore les Chinois (+30%, 54.000 séjours), ces derniers représentant "un potentiel très important qui peut nous donner de l'espoir" pour les années à venir, a souligné M. Ciotti.

Record des non-européens : 

"La part des non-Européens atteint un record de 850.000 séjours et représente pour la première fois plus du tiers des séjours étrangers en hôtels et résidences", a-t-il précisé.
Suisses, Britanniques et Irlandais sont également venus plus nombreux l'an dernier sur la Côte d'Azur, compensant en partie les baisses de fréquentation enregistrés sur certains marchés traditionnels comme l'Italie (-13%) ou l'Allemagne (-12%), pays plombés par la récession, les plans de rigueur ou encore un euro trop fort,
a noté l'élu UMP.

Montée en gamme hôtelière :

Est également à noter, dans les seules Alpes-Maritimes -qui compte 32 hôtels cinq étoiles-, une montée en gamme de l'offre et de la demande hôtelières, cette dernière favorisant l'attraction de clientèles provenant de marchés émergents. "Plus de 40% du total des nuitées hôtelières" concernent les hôtels quatre ou cinq étoiles,
souligne le CRT.

Plusieurs opérations de promotion prévues :

Plusieurs opérations de promotion sont prévues pour 2013 par le CRT, a souligné son président Alain Gumiel: notamment à Shanghai, l'aéroport Nice Côte d'Azur souhaitant ouvrir fin mai une ligne directe avec la Chine, ou encore à New York (ouverture d'une ligne directe opérée par Delta Airlines et Air France en avril).
"Vingt-cinq pour cent des touristes viennent par avion" sur la Côte d'Azur, "c'est le taux le plus élevé en Europe", a souligné Eric Doré, le directeur général du CRT.

DMCloud:35881
Bilan tourisme
Reportage : Bernard Persia, Eric Jacquet, Béatrice Mariani

 

Sur le même sujet

Orage à Nice est, le 20 octobre 2019

Les + Lus