À Tende, l'exposition "Après la pluie" commémore les trois ans de la tempête Alex

Depuis ce samedi, le musée départemental des Merveilles a démarré une exposition collective avec quatre artistes : un vidéaste, un sculpteur, un photojournaliste et un peintre. Tous liés à cette catastrophe. Leurs 18 œuvres sont visibles jusqu'au 31 octobre 2024.

Les belles histoires du dimanche
Découvrez des récits inspirants de solidarité et d'altruisme, et partez à la rencontre de la générosité. Émotions garanties chaque dimanche !
France Télévisions utilise votre adresse e-mail afin de vous envoyer la newsletter "Les belles histoires du dimanche". Vous pouvez vous désinscrire à tout moment via le lien en bas de cette newsletter. Notre politique de confidentialité

C'était il y a un peu plus de trois ans. Ce jour-là, le 2 octobre 2020, la tempête Alex et ses pluies torrentielles s'abattaient sur les Alpes-Maritimes, faisant déborder la Roya, la Tinée, le Var et la Vésubie.

La Vallée de la Roya avait alors été particulièrement touchée. Le bilan officiel fait état de dix morts et huit personnes disparues dans les Alpes-Maritimes.

Dans le cadre des commémorations des victimes de la tempête Alex, le musée départemental des Merveilles de Tende débute une exposition collective jusqu'au 31 octobre 2024.

Prénommée "Après la pluie", elle regroupe 18 oeuvres en tout genre issues de quatre pratiques très différentes : vidéo, peinture, photographie et sculpture.

Ces réalisations artistiques mettent l'accent sur la vallée de la Roya après la catastrophe. Chacun des artistes est lié d'une manière ou d'une autre au lieu et apporte son regard à travers ses œuvres. 

De la vidéo avec Shingo Yoshida

Cet artiste vidéaste a effectué une résidence dans la vallée au cours du printemps 2023. Il a accompagné sur le terrain des agents EDF, a eu accès à des infrastructures comme des centrales hydrauliques et électriques. Il a pu assister directement à certaines réhabilitations de la vallée.

Au cours de cette expérience, il a eu l'occasion de tourner des images qui questionnent notamment l'épuisement des ressources et montrent les activités en lien avec l'énergie, selon le site internet du Frac Sud. Cela a donné lieu à la réalisation de plusieurs œuvres dont "TE GUETTE", dont on peut voir un extrait dans l'image ci-dessous.

Son travail a déjà été diffusé en avant-première au cours du festival Visions sociales, en marge du festival de Cannes.

Les sculptures en fil de fer de Wilfrid Bricourt

À partir des déchets ramassés après le passage de la tempête, Wilfrid Bricourt a recyclé le fer qui polluait la vallée pour en faire des sculptures. À partir des fils de fer issus de clôtures ou de structures d'habitations, il a créé une multitude de personnages pour redonner vie aux déchets.

Originaire du Vaucluse, il a aidé bénévolement les habitants de la vallée à reconstruire des sites sinistrés. C'est après ces nombreux moments passés sur place qu'il a l'idée de sensibiliser sur la catastrophe et sur la pollution qu'elle peut engendrer.

L'image des sinistrés sans réponses sur leur devenir dans la vallée lui a par exemple inspiré un petit personnage pensif installé sur un reste de construction. Cette œuvre est à retrouver dans l'exposition aux côtés d'autres sculptures.

Des photos en noir et blanc de Jean-Pierre Rey

Un lien très particulier associe le photojournaliste à la vallée. Sa famille étant originaire de Breil-sur-Roya, il y passait du temps pendant les vacances. Il habitait un petit appartement à deux pas du barrage qui retenait l'eau de la Roya.

Quand il apprend pour la tempête Alex, il se rend immédiatement sur place et y passe presque un mois et photographie tout ce qu'il voit. "Je n'ai quasiment pas dormi quand j'étais là-bas. C'était terrible et très émouvant de voir dans quel état c'était", raconte-t-il à France 3 Côte d'Azur. 

Il prendra de nombreuses photos de ce qu'il verra là-bas, il en effectuera même un livre. Plusieurs de ces photographies, en noir et blanc, sont exposées dans le musée à l'occasion d'Après la pluie. Il explique : "C'est très humain ce qu'on peut y voir globalement. On y voit, les réfugiés, l’état des routes, le ravitaillement, l’évacuation des gens isolés".

Certaines photos exposées ont déjà été présentées par le passé à Breil. Ci-dessous, "La Giandola de Breil, le 4 octobre 2020", fait partie de l'exposition de Tende.

Les tableaux de Florent Espana

Artiste peintre basé à Breil-sur-Roya, Florent Espana pensait, la veille de la tempête, retrouver ses paysages intacts, de la vallée qu'il a l'habitude de peindre. Il n'en sera rien.

Dans le flyer de l'exposition "Après la pluie", il décrit : "Balayées, mes certitudes ! Une partie du motif s'en est allée, comme un proche qui part à la guerre. La voie qui nous a été tracée sera périlleuse, les rivières ont avalé nos certitudes, nous avions oublié que nous ne sommes pas rois. Nous retournons en arrière, une nouvelle leçon à tirer."

L'artiste a peint de nombreux paysages relatifs à la vallée et ses alentours comme Notre-Dame-du-Mont à Breil-sur-Roya ou encore l'Arpette, le mont Bégo.... Son œuvre, Tenda non finito qui date du 1er octobre 2020 est exposée.

"Après la pluie" est visible jusqu'au 31 octobre 2024.