Coup d'envoi de la sixième édition du festival du film fantastique de Menton

Publié le
Écrit par Sarah Dumeau .

Le festival, qui se tient du 27 au 30 octobre, change de lieu pour cette édition. C'est le Palais de l'Europe qui l'accueillera. Avec quatre fois plus de places disponibles, Fabrice Ceccherini, le directeur du festival, espère attirer un public nombreux.

"L'idée, c'est de faire découvrir aux gens que le film fantastique peut être très populaire, explique Fabrice Ceccherini, à l'origine du festival. En général, les gens pensent qu'il s'agit de films d'horreur alors que non, il peut y avoir des comédies, des drames... Harry Potter ou les films de super héros sont aussi des films fantastiques", illustre le directeur du festival. 

Cette année, vingt-quatre films seront présentés, dont 21 courts-métrages (deux films d'animation), deux longs-métrages et une série produite par TF1 et l'UGC, Prométhée, qui sera diffusée en avant-première en présence du réalisateur, Christophe Campos, et de l'acteur masculin principal, Thomas Jouannet, le 27 octobre à 21 heures.

Dimanche 30 octobre dans l'après-midi, des prix seront remis aux meilleurs de chaque catégorie : meilleure musique, meilleur acteur, meilleurs effets spéciaux, prix du public..

Un jury composé de cinq professionnels, parmi lesquels Elisa Sergent, actrice de la série Demain nous appartient, départageront les candidats en lice. Ils repartiront avec un trophée "réalisé par des artisans de la région", précise Fabrice Ceccherini. 

En attendant la remise des prix, plusieurs séances sont organisées à partir de jeudi 27 jusqu'à dimanche 30 octobre. Les places sont vendues à l'unité au prix de 6€ ou 16€ pour les huit séances du festival, elles sont disponibles à l'office du tourisme de Menton. 

Les projections sont organisées cette année au palais de l'Europe, qui dispose de 800 places. 

"Les années précédentes, c'était au casino Barrière qui n'a que 200 places et on faisait le plein. Là, on a déjà 400 réservations donc on est très satisfaits"

se félicite Fabrice Ceccherini.

Une bonne réputation

Il faut dire que le festival commence à avoir sa petite renommée. "Des productions parisiennes sont venues nous voir cette année pour nous demander s'ils pouvaient nous soumettre des films, alors que d'habitude, c'est nous qui allions les démarcher !" s'enthousiasme le directeur du festival.

Environ 150 professionnels ont fait le déplacement cette année, depuis Paris mais aussi l'Espagne, l'Italie ou l'Angleterre. Le public, lui, vient davantage de la région : "je dirais qu'ils viennent de la moitié est du département, de Nice, Cannes", précise Fabrice Ceccherini. 

Le directeur du festival espère faire évoluer l'image du film fantastique en France. "Dans les box-offices, il y a souvent entre 4 et 5 films fantastiques, ce sont toujours des succès populaires. Par contre, c'est peut-être plus dévalorisé par la critique et par une certaine presse. Mais je pense que ça évolue, TF1 diffuse pour la deuxième année de suite une série fantastique", explique Fabrice Ceccherini. 

Le programme entier est à retrouver sur le site du festival.

Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité