Vous saviez que le Monopoly avait ses championnats de France ? C'était à Menton ce week-end

Publié le Mis à jour le
Écrit par Emma Arnau

Ce week-end au Palais de l'Europe de Menton a eu lieu la 16e édition des Championnats de France de Monopoly. Cinquante inscrits pour un seul vainqueur. Mais, pour que les parties s'éternisent pas, ils ne jouent pas tout à fait comme nous à la maison.

Qui pour Succéder à Anaïs Mathieu, la jeune (16 ans) Championne de France de Monopoly 2021 ?

L'inscription était libre et gratuite ce week-end à Menton, et une cinquantaine d'aficionados ont tenté leur chance, ou leur stratégie. Car c'est bien cela le Monopoly, un subtil mélange de hasard et de tactique.

"Ce sont les dés qui décident, nous sommes juste là pour les accompagner. Il faut faire les bonnes alliances avec les bonnes personnes, faire attention aux cartes qu'on prend, échanger, bloquer les autres... J'adore !" explique Anaïs Mathieu.

Malheureusement, la jeune femme a été éliminée avant la demi-finale, au terme d'une partie laborieuse. 

Des règles différentes

Pour ces championnats, les parties se jouent à quatre et durent une heure. Pas plus. Exit les soirées Monopoly qui n'en finissent plus, avec des amitiés qui se terminent face au plateau de jeu.

Pour cela, un dé spécial qui permet d'avancer les pions plus rapidement en allant sur des cases spéciales. Ces actions de jeu vont automatiquement accélérer la partie. Autre changement, quand un joueur tombe sur une propriété, mais ne l'achète, elle est directement mise aux enchères pour les trois autres joueurs.

Au terme de l'heure, soit un joueur a réussi à éliminer les trois autres. Soit le joueur le plus riche l'emporte. 

Maisons, monopoles, et gros loyers

On a demandé à Philippe Pinoli, triple champion de France et organisateur des championnats de nous expliquer sa vision du jeu. " Le but, officiellement, est d’être le plus riche à la fin. Dans les faits pour être le plus riche, le plus simple, c’est d’éliminer tous les autres. Donc de les ruiner. Une fois qu’ils n'ont plus d’argent, vous êtes le dernier en jeu. Et pour être le plus riche, c'est tout bête, il faut éliminer les autres donc il faut leur faire payer de gros loyers. Donc il faut construire des maisons, donc il faut le monopole. Et pour avoir le monopole soit il faut avoir de la chance avec les dés, soit il faut faire des échanges. Et c’est là la vraie clé du jeu. " 

Un nouvelle championne 

Après les phases qualificatives ce samedi, 16 joueurs ont pu participer aux phases finales ce dimanche. Des premières parties de qualification, puis la demi-finale et enfin LA finale à quatre. 

Au terme d'une partie qui s'est jouée dans les derniers instants, c'est Émilie Cogneras Rebeyre qui remporte le titre pour sa toute première qualification. Elle a réussi a éliminer ses trois opposants à cinq minutes de la fin du temps réglementaire.