À Menton, l'Italie n'a pas rouvert sa frontière avec la France, même pour les frontaliers

Depuis ce 26 avril, l'Italie a passé une grande partie de son territoire en "zone jaune" (pour un risque modéré), dont la Ligurie et le Piémont frontaliers. Une couleur qui permet aux cinémas et théâtres de rouvrir et aux restaurants, de servir en terrasse. Mais la frontière, elle, reste fermée.

Le poste-frontière de Menton Saint-Ludovic, ce lundi matin. Sans justification officielle, impossible d'entrer en Italie, même pour les habitants de Menton.
Le poste-frontière de Menton Saint-Ludovic, ce lundi matin. Sans justification officielle, impossible d'entrer en Italie, même pour les habitants de Menton. © L.B./FTV

"- Est-ce possible d'aller en Italie pour acheter des cigarettes ou aller à Vintimille ?

- Non, la frontière est fermée !

- Quand va-t-elle rouvrir ?

- Je ne sais pas."

L'échange avec le militaire italien est bref, courtois, mais ferme. Ce 26 avril au matin, à Menton-Saint-Ludovic (le poste du bord de mer), impossible d'aller sur le sol italien. Il faut une bonne raison pour franchir la frontière (santé, travail, transit...).

"Tout est ouvert pour les Italiens, mais pas pour les Français", complète Dominique, une Mentonnaise qui a aussi tenté sa chance ce lundi matin. "C'est frustrant, je ne comprends pas."

Les joggeurs continuent de faire demi-tour pour rester en France et les voitures immatriculées 06 (Alpes-Maritimes) sont systématiquement arrêtées et contrôlées.

Sur les hauteurs, au poste-frontière Menton-Saint-Louis, même déconvenue. Le magasin Eurodrink situé aux portes de la France est fermé et, quelques mètres plus loin, même réponse négative de la part des autorités italiennes qui font barrage.

Cinémas, théâtres et restaurants rouverts en Italie

L'Italie, qui s'était reconfinée le 15 mars dernier, prend le pari de déconfiner une grande partie de son territoire, en zone jaune. Une sorte de période de transition pour observer l'évolution de l'épidémie, avant de nouvelles mesures de déconfinement à partir du 1er juin.

Toutefois, Aoste, les Pouilles, la Basilicate, la Calabre et la Sicile passent en zone orange "risque élevé" ; la couleur rouge est maintenue pour la Sardaigne.

Les régions que l'Italie a repassé en "zone jaune" ce lundi 26 avril 2021.
Les régions que l'Italie a repassé en "zone jaune" ce lundi 26 avril 2021.

Le pays voisin a donc recoloré en jaune 14 de ses 20 régions, dont la Ligurie et le Piémont, les deux régions frontalières des Alpes-Maritimes. Concrètement, les restaurants peuvent rouvrir midi et soir et servir des clients à table "exclusivement à l'extérieur", indique le décret-loi du 22 avril 2021. À partir du 1er juin, si la Ligurie et le Piémont restent en jaune, les restaurants pourront alors aussi servir en intérieur, de 5h à 18h.

Cette réouverture s'applique aussi aux lieux de culture : théâtres, salles de concert, cinémas. Mais des conditions ont été imposées : des places nominatives, une distance d'un mètre à respecter entre chaque spectateur, une jauge du public qui ne doit pas dépasser 50% de la capacité de la salle et un maximum de 1.000 spectateurs en plein air et 500 en intérieur.

Les boîtes de nuit restent fermées. Au delà du 1er juin, si la situation sanitaire le permet, certaines compétitions sportives pourront reprendre avec des limitations en terme de participants et de spectateurs. Quant aux spas et aux parcs d'attractions, il faudra attendre le 1er juillet.

> L'Italie continue d'enregistrer en moyenne plus de 300 morts chaque jour, même si les contagions et le nombre d'admissions en réanimation diminuent :

Jeu du chat et de la souris

Certains Français ont néanmoins pu aller en Italie, via l'autoroute. C'est en tout cas ce qu'ils racontent sur les réseaux sociaux. Sur Facebook, un groupe rassemble les nombreuses tentatives (souvent réussies) de Français qui jouent au chat et à la souris avec la police italienne pour aller acheter leurs cigarettes à moitié prix.

"Aller retour nickel. RAS à Vintimille! Départ Vallauris 8h", détaille ainsi Jessica. "On est passé sans soucis, il y avait aucun flic au péage de vintimille", poursuit Virginie.

L'Italie, premier pays européen durement frappé par la pandémie début 2020, a perdu près d'un million d'emplois et subi une chute de son PIB de 8,9% en 2020.

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
international italie confinement santé société covid-19