Pas de confinement à Monaco : les Français affluent dans les restaurants et chez les coiffeurs

Monaco a pris le parti de ne pas confiner. Les derniers chiffres montrent pourtant en date du 10 novembre que 512 personnes y sont touchées par la pandémie de Covid. Un sentiment de liberté oubliée pousse les Français à y prendre du bon temps, la plupart affirment être là-bas en règle.
Un sentiment de liberté oublié, poussent les Français à y prendre du bon temps à Monaco
Un sentiment de liberté oublié, poussent les Français à y prendre du bon temps à Monaco © Loïc Blache FTV
"Pas de confinement en Principauté de Monaco". Le message du gouvernement monégasque a le mérite d'être clair. Alors qu'en France, le confinement est entré en vigueur dans le nuit du jeudi 29 octobre, le décalage est flagrant et la tentation grande...

Ici, en Principauté c'est comme "avant" donc. Un goût de liberté retrouvée pour les Français qui sont nombreux en terrasse à profiter des restaurants et à vivre "déconfinés".
A y regarder de près, pas l'once d'une mauvaise conscience à s'exposer à l'heure du déjeuner.

Moi, j'habite à côté et je devais faire des courses, alors on s'est dit autant en profiter pour manger sur place... Vous m'avez eu car c'est vraiment une exception !

Une Française rencontrée en terrasse

Pierre et son amie profitent du soleil, mangent tranquillement. Pour ce couple de Beausoleil, rien de bien compliqué pour être là "dehors". "On fait une attestation pour se déplacer, on mentionne "faire des courses" ou "faire du sport", ok je sais que c'est un privilège pour nous qui habitons juste à côté".

Argument imparable donc.
Derrière son masque, le patron du restaurant rappelle que les consignes sanitaires liées au Covid pour le service sont strictes. "A Monaco, on est ouvert mais avec des horaires limités. On doit commencer à 11 heures et finir à 15 heures, à ce moment là les terrasses doivent être vides. Le soir c'est de 19 heures à 21 heures 30."

Moi, je ne veux pas savoir comment ils font... Je pense qu'ils ont des attestations de travail pour venir ici, non ? Ce n'est pas à moi de contrôler.

Iacopo La Guardia, directeur de restaurant

Couvre-feu et port du masque

Si à Monaco il n'y a pas de confinement, il existe tout de même un couvre-feu. Le soir, à 20 heures mais sauf pour les clients de restaurants... Eux peuvent rester jusqu'à 22 heures.

Quant au masque, depuis le 4 mai dernier, premier jour du déconfinement en Principauté de Monaco, le port du masque est obligatoire dans les espaces fermés accueillant du public.

On s'y coiffe aussi

Avant ou après, on peut aussi se rendre chez le coiffeur. Le salon d'Anne-Laure Breuillé ne désemplit pas, habituellement un lundi matin les clients sont rares.
Mais aujourd'hui, la gérante a rappelé l'ensemble du personnel car depuis le confinement côté Français, les paires de ciseaux virevoltent.

On a beaucoup de nouveaux clients en particulier des Français. Je pense que c'est le cas sur toute la Principauté.

Anne-Laure Breuillé, gérante d'un salon de coiffure à Monaco

Si à Monaco il n'y a pas de confinement, il existe tout de même un couvre-feu.
Si à Monaco il n'y a pas de confinement, il existe tout de même un couvre-feu. © Loïc Blache FTV


Le point officiel sur le Covid

Ce lundi 9 novembre, les autorités monégasques ont tenues une conférence de presse afin de faire le point sur l'épidémie.
Les données du Centre hospitalier de Monaco ce 10 novembre.
Les données du Centre hospitalier de Monaco ce 10 novembre.
Le taux d’incidence de la Principauté est de plus de 315 actuellement.

Ce taux d'incidence à fortement augmenté depuis les semaines passées. Nous sommes toujours en dessous de la moyenne française. Nous gardons le couvre-feu mais il n'est pas envisagé de passer au confinement.

Pierre Dartout, le Conseiller de Gouvernement-Ministre de la Santé et des Affaires sociales, 9 novembre.

Les chiffres en comparaison dans les Alpes-Maritimes :

Des sanctions

Le week-end dernier, plus de 90 verbalisations ont été émises pour non-port du masque, 25 observations pour non-respect de la distance et 26 verbalisations pour non-respect du couvre-feu.

Après la phase de pédagogie et d'explication, nous sommes un peu plus répressif. Il y a des observations sur un mauvais port du masque et sur le non port.

Patrice Cellario, Conseiller de Gouvernement-Ministre de l’Intérieur

1 800 à 1 900 personnes sont testées chaque semaine en Principauté. Les tests ici sont de type PCR. Le Gouvernement souhaite favoriser l’utilisation d'autres méthodes comme les tests antigéniques.

Le Centre Hospitalier Princesse Grace accueille, à ce jour, 17 personnes touchées par le coronavirus, dont 13 personnes au sein de l’Unité Covid et 3 en réanimation.
97 personnes sont suivies ce mardi soir par le Centre de Suivi à Domicile.
 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
monaco international confinement santé société coronavirus/covid-19 italie