Covid : contrairement aux Alpes-Maritimes, pas de couvre-feu à Monaco mais de nouvelles mesures plus strictes

Le Premier ministre Jean Castex a annoncé un durcissement des mesures dès samedi pour de nouveaux départements français, dont les Alpes-Maritimes et le Var. Du côté de Monaco, pas de couvre-feu mais un renforcement des mesures sanitaires.

Quelles sont les nouvelles mesures sanitaires annoncées dans la Principauté ?
Quelles sont les nouvelles mesures sanitaires annoncées dans la Principauté ? © Dylan Meiffret/MAXPPP.
"Pas de couvre-feu en Principauté de Monaco". Posté dès jeudi soir sur Facebook, le message du gouvernement monégasque avait le mérite d'être clair.

Le ministre d'Etat Pierre Dartout a confirmé cette information vendredi soir, dans un allocution retransmise par la télévision locale. Il annonce en revanche un renforcement des mesures sanitaires pour lutter contre l'épidémie de Covid-19. Ces nouvelles règles s'appliquent dès ce samedi 24 octobre et jusqu’au 1er décembre prochain.

Une décision suprenante ?

Jeudi après-midi, le Premier ministre Jean Castex a annoncé un durcissement des mesures pour 38 nouveaux départements français et un territoire d'outre-mer. À partir de ce samedi, les habitants concernés ne pourront plus sortir de chez eux entre 21 heures et 6 heures et ce, pendant six semaines.

Parmi les départements listés, le Var mais aussi les Alpes-Maritimes, où l'épidémie évolue de façon inquiétante depuis quelques jours.
À première vue, il semble donc surprenant que Monaco ne suive pas la tendance française. Mais dans la Principauté, les chiffres du Covid-19 sont bien moins alarmants que ceux de ses voisins français, bien qu'ils demeurent "graves" selon Pierre Dartout.

À ce jour, le taux d'incidence dans les Alpes-Maritimes est de 153 contaminations pour 100.000 habitants. À Monaco, le taux d'incidence plafonne à 81,58 pour 100 000 habitants. "C’est pourquoi si le couvre-feu se justifie en France, il ne se justifie pas, pour l’instant, à Monaco. Toutefois, ce qui est inquiétant c’est que ce taux d’incidence a doublé en une semaine", a indiqué le ministre d'Etat.
153 contaminations pour 100 000 habitants dans les Alpes-Maritimes contre 81,58 à Monaco.
153 contaminations pour 100 000 habitants dans les Alpes-Maritimes contre 81,58 à Monaco. © Gouvernement Princier de la Principauté de Monaco
Le gouvernement constate que près d'une contamination sur deux se produit dans le contexte familal. Vendredi soir, il prévient : "Notre vigilance doit s’exercer aussi au sein de la sphère privée. (...) Il est donc vivement recommandé d’éviter les grandes réunions entre amis ou en famille. Il s’agit de prendre soin de soi et des gens que l’on aime."

Hasard du calendrier : ce même vendredi soir, le prince Albert II a célébré la fête de la bière au Café de Paris à Monte-Carlo. Une soirée festive... peut-être pour trinquer à l'application des mesures le lendemain ?
Voir cette publication sur Instagram

🇲🇨🍺On October 23, before the restrictions began🍺🇲🇨the Oktoberfest 2020 celebration took place at the Café de Paris with the HSH Prince of Monaco surrounded by residents and with the participation of the festival sponsor by Weinstephan 1040, the world's oldest Bavarian brewery🍻 @montecarlosbm @cafedeparismc #oktoberfest #oktoberfest2020 Credit: @marktmonaco #monaco #montecarlo #cotedazur #monacolife #monacolifestyle #brewerylife #bavarian #principatodimonaco #francetoday #monacolifestyle #visitmonaco #frenchriviera #monaco🇲🇨 #monacomontecarlo #monacomoments #mymonaco #igersmonaco #mónaco #cotedazurfrance #frenchrivieralife #tirol #lovetirol #beertime #beerlovers #beerfestival #beerfest #hellomonaco posted: @norrskenet

Une publication partagée par Hello Monaco (@hello_monaco) le

Pas de couvre-feu, une bonne décision ?

La décision est diversement reçue sur les réseaux sociaux. "Trop peu de personnes portent le masque !", s'offusque une internaute. D'autres saluent le choix du gouvernement.
© Capture Facebook sur la page Monaco Info
Le gouvernement monégasque a également publié vendredi soir sur Facebook un bilan de l'épidémie de Covid-19 sur le territoire. "Quatorze nouveaux cas positifs et neuf guérisions" ont été recensés le vendredi 23 octobre (la veille, on ne comptait que huit nouveaux malades). Huit patients sont actuellement hospitalisés, dont cinq en réanimation. 46 personnes, présentant peu de symptômes, sont suivies à domicile.

Depuis le début de la pandémie, 320 personnes sont ou ont été touchées par le Covid-19 dans la Principauté. 256 ont été guéries. La semaine dernière, 1400 tests PCR ont été réalisés à Monaco. 
 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
monaco international coronavirus/covid-19 santé société social économie