Après déjà plus de 15 jours placés en vigilance orange canicule, on devrait enfin pouvoir souffler un peu dans le sud-est. Dès ce lundi pour le Var et il faudra attendre le milieu de semaine pour les Alpes-Maritimes qui bascule en vigilance jaune.

Enfin ! Météo France prévoit une baisse des températures pouvant mettre fin à cette vague de chaleur dans le sud-est. Celle-ci devrait intervenir dès ce lundi dans le Var qui était jusque-là placé en vigilance jaune canicule avec des températures maximales de 33-34°C contre 37°C la veille. La vigilance canicule est d'ailleurs levée depuis 6h ce lundi matin. 

Pour les Alpes-Maritimes, si quelques averses sont prévues dans la nuit de lundi à mardi, il va falloir se montrer plus patient pour que le thermomètre soit plus clément. Les températures resteront stables ces prochains jours avec 32-33°C en journée et surtout 23-35°C la nuit mais on attend une baisse significative mercredi avec 28-29°C en journée et 20-21°C la nuit. Ce qui permet à Météo France de basculer le département d'une vigilance orange à jaune, dès ce lundi 6h. 

Les températures nocturnes pourront même descendre sous la barre des 20°C par endroit, notamment à Antibes et Mandelieu. Pour Nice ce ne sera pas le cas, la mer est trop chaude.

Sylvain André

Prévisionniste Météo France

Le département subit une vague de chaleur importante depuis plus de 15 jours, il est même placé en vigilance orange canicule en raison de cette masse d'air chaude bien installée. 

Des records absolus de température ont même été battus avec par exemple la journée du 19 juillet avec 39,1°C à Cannes et 39,4°C à Mandelieu-la-Napoule. La veille à la station de Puget-Théniers on a atteint une valeur encore jamais enregistrée dans le département : 41,8°C.

Une sensation de hammam

Ces vagues et dômes de chaleur sont un phénomène relativement courant en cette saison mais il est possible que leur fréquence augmente avec le réchauffement climatique.

Ces températures en moyenne de 35°C dans les Alpes-Maritimes paraissent moins impressionnantes que les 40°C que l'on peut retrouver dans le Var ou autres départements et pourtant la vigilance canicule est plus grande et ce pour deux raisons. D'abord les températurs nocturnes autour des 25°C qui rendent le sommeil difficile et empêchent le corps de se reposer. 

Ensuite, cette humidité propre aux Alpes-Maritimes, "la sensation de chaleur est d'autant plus importante avec l'humidité, ce département subit une grosse influence de la mer et cela donne un effet un peu de hammam, les températures ne montent pas aussi haut qu'ailleurs, mais le ressenti est plus important" explique Sylvain André, prévisionniste Météo France.