Moins de blessés en septembre, mais presque toujours autant de morts sur les routes des Alpes-Maritimes

Avec deux tués au mois de septembre, le nombre de victimes d'accidents de la route dans les Alpes-Maritimes s'élève à 38. Motards et adeptes du scooter sont les premières victimes.

Un adolescent de 16 ans à scooter gravement blessé ce vendredi matin, vers 8h30 sur le boulevard de la Nationale 7 à Villeneuve-Loubet. Un terrible accident de deux-roues de plus dans les Alpes-Maritimes, où les utilisateurs de scooter et de moto paient un lourd tribu.

Sur les huit premiers mois de l'année, 38 personnes ont perdu la vie sur les routes des Alpes-Maritimes. Un chiffre assez stable depuis plusieurs années, en léger recul par rapport à l'année dernière.

+ 25% de motard tués

La grande majorité des tués sur les routes azuréennes circulaient à deux-roues au moment de l'accident qui leur a été fatal : 22 à moto, 1 à vélo et 1 à trottinette depuis le début de l'année, soit 63% des victimes.

Il s'agit d'un "enjeu prioritaire" pour la préfecture des Alpes-Maritimes. "Bien que le nombre de victimes enregistre une baisse de 22 % hors agglomération et de 27 % en agglomération, cette catégorie d’usagers représente 52% des tués en 2022 (contre 22% au niveau national)".

Cette année, ce sont essentiellement des motards qui ont trouvé la mort sur les routes azuréennes. Et leur nombre est en nette hausse : + 25% par rapport à la moyenne des cinq dernières années.

Nettement moins de blessés

À l'inverse, le nombre de blessés au cours d'accidents de la route est en baisse constante depuis plusieurs années. Avec 775 blessés sur les neuf premiers mois de l'année, ce nombre recule de 26% en cinq ans.