AirBnb : 10,8 millions d'euros versés en 2019 au titre de la taxe de séjour en PACA

Le montant collecté au titre de la taxe de séjour en France en 2019 a plus que doublé par rapport à l'année 2018. / © FTV
Le montant collecté au titre de la taxe de séjour en France en 2019 a plus que doublé par rapport à l'année 2018. / © FTV

Décriée par l'industrie hôtelière, la plateforme de location saisonnière publie les taxes de séjour reversées aux communes françaises. Avec 1,8 million d'euros, la métropole NCA a perçu le 3e montant le plus important.

Par Coralie Chaillan

10,8 millions, c'est le montant versé par AirBnb au titre de la taxe de séjour en région Provence-Alpes-Côte d'Azur sur l'année 2019. Après l'Île-de-France, c'est le montant le plus élevé, en France (58 millions d'euros).  C'est deux fois plus que l'an dernier (24 millions d'euros).

Pour l'année 2019, les trois collectivités ayant reçu les plus importants montants de taxe de séjour de la part d'Airbnb sont la ville de Paris (15,3M€), ainsi que les métropoles de Marseille (2,3M€) et la Métrople Nice Côte d'Azur (1,8M€).
 
Montants de taxe de séjour reversés aux départements et principales métropoles de la Région Sud 2019 / © AirBnb
Montants de taxe de séjour reversés aux départements et principales métropoles de la Région Sud 2019 / © AirBnb

Toujours selon AirBnb, plus de 10,5M€ de taxes de séjour ont été reversées, cette année, à des villes françaises de moins de 3 500 habitants. Un montant plus de trois fois supérieur à l'an dernier (3,2M€).


Le maire de Nice relativise

Lors d'une interview réalisée par nos confrères de France 2, à la fin de l'année, Christian Estrosi avait déclaré :

Je ne considère pas que ce soit une aubaine, à partir du moment où nous perdons, en même temps, des locataires "longue durée" qui forcément s'acquiteraient notamment d'une taxe d'habitation et d'autres redevances. 

explique Christian Estrosi, le maire de Nice où cette taxe représente 1,1 million d'euros. L'intégralité étant réinvestie dans la promotion touristique de la ville. Nice compte plus de 12.000 logements mis en location sur la pincipale plateforme internet. Il y a un an, la ville a voté une mesure restrictive pour les propriétaires qui souhaitent mettre en location AirBnb plusieurs appartements. Christian Estrosi a affiché son intention d'aller plus loin en limitant leur nombre à 1 sur 3 par propriétaire. 

Dans ce même reportage, Denis Cipollini, le président du Syndicat des hôteliers de la Côte d’Azur, avait estimé que cette taxe de séjour, récoltée sur la location entre particuliers, demeure insuffisante :

AirBnb n'est pas assujetti à la TVA. Moi, si je vous enlève 10% sur le prix de la chambre, vous allez me faire un grand sourire et venir me voir. 

A lire aussi

Sur le même sujet

Les + Lus