Carnaval de Nice : rencontre avec la seule femme dessinatrice de chars

Le char de la carnavalone du carnaval de Nice 2020. Un char conçu par Virgine Broquet et les carnavaliers de Nice. / © Virgine Broquet
Le char de la carnavalone du carnaval de Nice 2020. Un char conçu par Virgine Broquet et les carnavaliers de Nice. / © Virgine Broquet

En 2020, l'ymagière Viginie Broquet persiste et gagne. Pour cette 136e édition du carnaval de Nice, la dessinatrice voit, une nouvelle fois, un de ses dessins prendre "volume et hauteur". Et quel dessin, celui du Carnavalon qui cette année est... une fille !

Par France Montagne

Cela fait maintenant près de 15 ans que Virginie Broquet imagine, dessine et colorie des croquis que réalisent les carnavaliers du carnaval de Nice.
 
Virginie Borquet en train de dessiner dans son atelier niçois / © FTV
Virginie Borquet en train de dessiner dans son atelier niçois / © FTV

Particularité de cette artiste née à Nice, c'est d'être la seule à avoir signé les trois chars officiels en 2019 et à avoir conçu "UNE" carnavalon en 2020.
Les trois chars royaux de Virginie Broquet, carnaval de Nice 2019 / © Virginie Broquet
Les trois chars royaux de Virginie Broquet, carnaval de Nice 2019 / © Virginie Broquet

La cranavalone : l'enfant du couple royal est une fille. Une première dans toute l'histoire du carnaval.
La carnavalone de Virginie Broquet, la fille du "roi et de la reine de la mode" du carnaval de Nice 2020. Une fille, une première dans l'histoire du carnaval niçois. / © Virgine Broquet
La carnavalone de Virginie Broquet, la fille du "roi et de la reine de la mode" du carnaval de Nice 2020. Une fille, une première dans l'histoire du carnaval niçois. / © Virgine Broquet
 

"UNE" carnavalon


L’origine de l'idée remonte à la naissance de son fils. Il y a de cela, déjà, quelques années.
 
Les poupées de Virginie Broquet / © Virgine Broquet
Les poupées de Virginie Broquet / © Virgine Broquet


C’est pour lui qu’elle a imaginé et créé ses petits doudous qui, au fil du temps, se sont transformés en petites poupées.
 
Les poupées de Virginie Broquet / © Virgine Broquet
Les poupées de Virginie Broquet / © Virgine Broquet

Et, c’est en les contemplant, l’hiver dernier, qu’elle a imaginé que l’enfant du couple royal de ce 136e carnaval pourrait être une fille !
 

J’ai conçu une petite fille niçoise qui se prépare le matin. Elle met son petit body blanc où il y a inscrit I love Nice, en clin d’œil au #IloveNice.

 
#ILoveNice par Virginie Broquet / © Virginie Broquet
#ILoveNice par Virginie Broquet / © Virginie Broquet
 

Une évidence ! 


Sacrément gonflé tout de même cette idée de proposer pour le couple royal une descendance féminine dans ce monde méditerrannéen où règne plutôt le masculin.

 

Pour moi, c’était une évidence, une fille cette année ! Je n’étais pas convaincue que les jurés apprécieraient, mais comme quoi il faut toujours oser.

 
carnaval de Nice 2019 : Sa majesté carnaval Roi du Cinéma / © Roland Macri / MAX PPP
carnaval de Nice 2019 : Sa majesté carnaval Roi du Cinéma / © Roland Macri / MAX PPP
 

Coup double


Et en effet, l’idée de la dessinatrice a emballé l’ensemble du jury.

Coup double en 2020, comme en 2019 où Virgine Broquet est la première femme à avoir remportée la réalisation de sa majesté carnaval.
 
Croquis de Virginie Broquet du char du roi du carnaval 2019 : sa majesté carnaval Roi du cinéma / © Virginie Broquet
Croquis de Virginie Broquet du char du roi du carnaval 2019 : sa majesté carnaval Roi du cinéma / © Virginie Broquet

 
 

Ni Bimbo, ni fashion victime


Enfant de l’univers de Virgine Broquet, la carnavalone n’est ni une Bimbo, ni une fashion victime.
 

Cette petite fille, elle pourrait s’habiller pour aller rejoindre une lavandière de sa famille ou se préparer pour se rendre au marché.

 

Une petite fille modèle, niçoise

 

Je l’ai imaginée avec une petite robe traditionnelle niçoise. De petites manches ballon blanche, une jupe juponnée à rayures rouges et un petit tablier typiquement niçois. C’est la pureté, la joie de vivre, l’insouciance.

 

Poupée portant le costume traditionnel de niçoise
Poupée portant le costume traditionnel de niçoise



Car c’est bien vrai, cette artiste raconte de jolies histoires avec ses dessins.

Des histoires qui exalent le bonheur et les instants de joie de vivre.

 

Du papier à la 3D

Le char de la carnavalone du carnaval de Nice 2020. Un char conçu par Virgine Broquet et les carnavaliers de Nice. / © Virgine Broquet
Le char de la carnavalone du carnaval de Nice 2020. Un char conçu par Virgine Broquet et les carnavaliers de Nice. / © Virgine Broquet


Quand la créatrice parle de son croquis de la carnavalonne, elle a les yeux qui brillent, qui pétillent.
 

 J’ai vraiment hâte de la voir déambuler sur son char. De passer du papier à la 3D. Chaque année, quand je vois les chars défiler, je suis comme une enfant. Emerveillée, épatée. Pour moi la magie fonctionne toujours ! 

 
La carnavalone 2020 de Virginie Broquet pour les internautes de France 3 côte d'azur / © Virginie Broquet
La carnavalone 2020 de Virginie Broquet pour les internautes de France 3 côte d'azur / © Virginie Broquet
 

Le trait Broquet


Traditionnelement, c'est à l'issue du carnaval que le thème du suivant est connu.
Pour la 136e édition, le thème retenu est "le roi de la mode".
Aussitôt, telle la Fée Clochette armée de sa baguette magique, Virginie Broquet saisit ses crayons, ses pinceaux et se colle à l'ouvrage.

Ses coups de crayon, à la fois légers et prégnants, explosent sur la feuille blanche. 
Ses traits, tels de jeunes pousses pleines de vigueur qui éclosent au printemps, grimpent le long des fibres du papier. 
 

Un univers foisonnant

Son univers : une certaine insouciance, joyeuse et colorée, ressuscitée de l’enfance comme un conte d’autrefois qui surgit de la mémoire.
 
Un univers pictural où se mêlent à foison le cocasse, l’extravagant, le burlesque, la simplicité et les éclatantes couleurs. / © Virginie Broquet
Un univers pictural où se mêlent à foison le cocasse, l’extravagant, le burlesque, la simplicité et les éclatantes couleurs. / © Virginie Broquet

Pour imaginer ses croquis, l’artiste se nourrit de son univers et de son histoire où se mêlent à foison le cocasse, l’extravagant, le burlesque, la simplicité et les couleurs éclatantes.
 
Le Carnavalon 2019 de Virginie Broquet / © Virginie Broquet
Le Carnavalon 2019 de Virginie Broquet / © Virginie Broquet

Dans ses croquis de chars, c’est tout son univers qui jaillit. 
 
Le Negresco et la Promenade des anglais à Nice vus par Virginie Broquet / © Virgine Broquet
Le Negresco et la Promenade des anglais à Nice vus par Virginie Broquet / © Virgine Broquet

► 136ème Carnaval de Nice « Roi de la Mode » du 15 au 29 février 2020.
 
 

 

Virginie Broquet : une touche à tout foisonnante

Diplômée des Arts Décoratifs de Strasbourg en 1992, elle obtient « l’Alph Art Avenir » au
festival de Bandes Dessinées d’Angoulême en 1993.
Cette artiste partage son activité entre le dessin de presse, la bande-dessinée, l’illustration, la publicité, la
peinture et la mode. 
Pour le monde de l'édition, elle réalise une trentaine d’ouvrages pour les adultes et la jeunesse tel que Recettes d’une grand-mère à sa petite fille,
avec Sabine Cassel et Monica Bellucci et Carnet du Sénégal, textes de Richard Bohringer.
De ses carnets de voyages naissent de grandes toiles peintes en techniques mixtes.
En véritable touche à tout, elle a également réalisé les vitrines de Noel du Printemps Haussmann à Paris en 2002, signé la
conception de 25 chars pour le Carnaval de Nice et travaillé sur le centenaire du Negresco, ainsi que pour la Société des Bains de Mer à Monaco.
En 2018, elle est décorée Chevalier de l’ordre des Arts et des Lettres.
 

A lire aussi

Sur le même sujet

Les + Lus