CARTE. Résultats des législatives 2022 dans les Alpes-Maritimes : trois députés pour le Rassemblement national, un seul élu pour la majorité présidentielle

Publié le Mis à jour le

Retrouvez tous les résultats du second tour des élections législatives dans les neuf circonscriptions des Alpes-Maritimes où le scrutin s'est déroulé ce dimanche 19 juin. Eric Ciotti (LR) garde son fauteuil au palais Bourbon, tout comme Michèle Tabarot ou Eric Pauget. Enzo Giusti (Nupes) ne fait pas de miracle face à Philippe Pradal, le seul député élu avec l'étiquette Ensemble !

Le second tour des élections législatives se tient ce dimanche 19 juin. Il doit déterminer les députés de chaque circonscription maralpine. Elles sont au nombre de 9, et le résultat de ce 19 juin pourrait voir près de la moitié des députés azuréens porter l'étiquette du Rassemblement national.

Retrouvez l'ensemble des résultats détaillés dans cette carte interactive, par commune ou par circonscription :

1re circonscription : Eric Ciotti (LR) annonce avoir remporté le second tour sur Twitter

Opposé à Graig Monetti (Ensemble!), le député sortant Eric Ciotti a rapidement communiqué sur sa victoire.

Sur Twitter, il s'est dit "heureux de vous annoncer [sa] réélection. Merci du fond du cœur aux Niçoises et aux Niçois pour leur formidable fidélité."

La préfecture des Alpes-Maritimes a confirmé cette victoire, en chiffres, à 23h21. Eric Ciotti obtient 56,33% des voix, soit 17.737 bulletins en sa faveur, et devance Graig Monetti qui remporte 43,67% des suffrages. 

Le premier tour avait placé Eric Ciotti en tête du scrutin avec 31,7% des suffrages. Le député sortant et ancien candidat aux primaires Les Républicains avant l’élection présidentielle a devancé Graig Monetti (Ensemble! regroupe LREM, MoDem, Agir et Horizons) lors du scrutin local du 12 juin. Avec 25,92% des voix, l’ancien membre du cabinet de la ministre de l’enseignement supérieur, Graig Monetti, concourt pour la première fois à un siège de l’Assemblée nationale.

2e circonscription : Lionel Tivoli (RN) l'emporte face à Loïc Dombreval (Ensemble!)

Dans cette circonscription qui compte plus de 85 000 électeurs, l'une des plus vastes des Alpes-Maritimes puisqu'elle s'étend de Grasse à Guillaumes, de Saint-Vallier-de-Thiey à Carros, en passant par Vence, l'ancien maire vençois était en difficulté. Loïc Dombreval (Ensemble) est devancé au premier tour par Lionel Tivoli (RN).

C'est bien le candidat du Rassemblement national qui sera à l'Assemblée. Il obtient 51,65% des voix et devance Loïc Dombreval de près de 1200 voix au niveau de la circonscription. 

Le député macroniste sortant, était en ballotage défavorable au second tour de ces législatives, derrière Lionel Tivoli (RN) qui a obtenu 23,9% des suffrages au premier tour. Le député sortant qui a fait de nombreuses propositions de lois en faveur de la condition animale avait obtenu 23,67% des voix le 12 juin dernier.

3e circonscription : Philippe Pradal (ENS) devant Enzo Giusti (NUPES) de près de 5000 voix

Nice, Falicon, La Trinité, Saint-André-de-la-Roche, dans la 3e circonscription des Alpes-Maritimes. Philippe Pradal, l'adjoint à la mairie de Nice, devance Enzo Giusti (NUPES) de plus de 14 points. Il obtient 57,44% des voix, et Enzo Giusti, le seul candidat de gauche présent au second tour dans le département, obtient 42,56% des suffrages.

Le député sortant, Cédric Roussel, qui avait été élu sous l'étiquette LREM en 2017, dans la 3e circonscription des Alpes-Maritimes, n'a pas obtenu l'investiture du parti présidentiel. C'est Philippe Pradal, un des adjoints du maire de Nice Christian Estrosi qui lui a été préféré.

Cédric Roussel a décidé de ne pas se représenter face au candidat choisi par son parti.

C'est bien le président délégué de la Métropole Nice Côte d'Azur, Philippe Pradal, qui s'est hissé au premier tour en tête du scrutin avec 26,04% des voix.

4e circonscription : Alexandra Valetta-Ardisson (Ensemble!) arrive derrière Alexandra Masson (RN)

De Villefranche-sur-Mer à Menton, la 4e circonscription dont la députée sortante était Alexandra Valetta-Ardisson, couvre tout l'est du département, du littoral jusqu'aux reliefs.

Lors du 1er tour, le dimanche 12 juin, c'est pourtant la députée macroniste sortante, Alexandra Valetta-Ardisson (22,37%) qui s'est retrouvé en ballotage défavorable derrière Alexandra Masson (RN) qui obtient 28,87%.

Ce dimanche 19 juin, pour le second tour, 56,20% des voix sont allées à la candidate du parti de Marine Le Pen. L'avocate Alexandra Masson devance Alexandra Valetta-Ardisson de 4302 voix. La députée sortante n'obtient que 43,8% des voix.

5e circonscription : Christelle d'Intorni (LR) annonce sa victoire sur France 3 Côte d'Azur

La candidate LR a devancé la députée sortante Marine Brenier, en recueillant 57,54% des suffrages, contre 42,46 pour la représentante de la majorité nationale.

La 5e circonscription des Alpes-Maritimes, qui s'étend de Nice ouest à Saint-Etienne-de-Tinée voit sa députée sortante, Marine Brenier, terminer le scrutin en tête avec 26,14% des suffrages au terme du premier tour.

C'est dans cet ancien fief électoral de Christian Estrosi, où 90.651 électeurs étaient appelés aux urnes ce dimanche 12 juin, que Marine Brenier candidate à sa propre succession. Elle a quitté Les Républicains pour rallier le camp Macron pour cette nouvelle échéance électorale. Elle termine avec 26,14% des suffrages.

6e circonscription : Bryan Masson (RN) élu face à Jean-Bernard Mion (Ensemble!)

Bryan Masson, le candidat RN est élu avec 51,35% des voix, devant Jean-Bernard Mion qui obtient 48,65% des suffrages.

La députée sortante, Laurence Trastour-Isnart, investie par Les Républicains, briguait un deuxième mandat dans la 6e circonscription des Alpes-Maritimes, qui englobe les communes de Saint-Laurent-du-Var, Cagnes-sur-Mer et Villeneuve-Loubet notamment.

Elle a été éliminé dès le premier tour, créditée de seulement 20,18% des suffrages. Bryan Masson (RN) obtient 25,32% des voix devant Jean-Bernard Mion, de la coalition présidentielle, qui comptabilise 22,99% des voix.

7e circonscription : Eric Pauget (LR) élu avec 58,84% des voix devant Eric Mèle (Ensemble!) et ses 41,16%

"Ce soir je suis le candidat du territoire face au candidat du président de la République. Quand on est ancré, quand on travaille, on a des résultats." a expliqué le député sortant de la circonscription, Eric Pauget, qui a été réélu avec près de 18 points d'avance.


Au premier tour, à Antibes, Eric Pauget (LR) devançait d'une courte tête Eric Mèle (Ensemble!). Il était en ballotage favorable devant le maire de Gourdon, Eric Mèle, dans cette circonscription qui englobe notamment Antibes et Vallauris-Golfe Juan.

Pour le maire d'Antibes et ténor historique des Républicains, Jean Leonetti, "félicite très amicalement Eric Pauget et Alexia Missana pour leur victoire dans la 7e circonscription des Alpes-Maritimes. Cette victoire est la récompense du travail accompli par Eric Pauget à l’Assemblée Nationale. C’est aussi la victoire de la clarté de son engagement, de la fidélité à ses convictions et de son ancrage territorial et de celui l’ensemble des maires qui l’ont soutenu." 

Il n'a pas manqué d'étriller le président de la République "sans ligne politique claire, sans ancrage territorial et sans projet cohérent pour notre pays se retrouve ce soir sans majorité à l’Assemblée Nationale."

8e circonscription : Alexandra Martin (LR) annonce sa victoire face Jean-Valéry Desens (Ensemble!)

L'élu Les Républicains Bernard Brochand, ne se représentait pas après cinq mandats. Alexandra Martin (LR) est en tête devant Jean-Valéry Desens (Ensemble!).

Inutile d'attendre pour l'affirmer : la 8e circonscription des Alpes-Maritimes (Cannes, Mandelieu, Vallauris) va se doter d'un nouveau député.

A l'issue du premier tour, Alexandra Martin, la candidate LR soutenue par le maire de Cannes David Lisnard se classe en tête avec 33,4% devant le candidat macroniste, référent d'Anticor dans les Alpes-Maritimes, Jean-Valéry Desens.

Alexandra Martin a annoncé sur l'antenne de France 3 Côte d'Azur peu avant 21h30 ce dimanche soir être la nouvelle députée de cette circonscription et se targue d'avoir eu au moins 70% des voix dans certains bureaux de vote.

Les résultats définitifs lui ont donné raison, Alexandra Martin a été élue avec 69,27% des voix, Jean-Valéry Desens obtient 30,73% des voix.

9e circonscription : Michèle Tabarot (LR) victorieuse face à Franck Galbert (RN)

Michèle Tabarot (Les Républicains) était en ballotage favorable au second tour face à Franck Galbert (RN). Elle est parvenue obtenir 63,03% des voix quand Franck Galbert en a 36,94%.

Du Cannet à Grasse en passant par Mougins, 80 971 électeurs étaient appelés aux urnes dans la 9e circonscription des Alpes-Maritimes, où Michèle Tabarot est députée depuis 2007.

La sortante s'est classée en tête avec 28,94% des voix au premier tour. Au second tour, elle affiche des scores à 22 heures laissant penser qu'elle maintiendra son siège à l'Assemblée. L'ancienne maire du Cannet fait notamment mieux que son adversaire dans la vallée de la Siagne. Elle obtient par exemple 1350 voix sur les 6177 inscrits à Pégomas, et 637 voix à Auribeau-sur-Siagne sur les 2557 inscrits. Même son de cloche pour la Roquette-sur-Siagne où Michèle Tabarot obtient 927 voix sur les 4204 inscrits.