Coronavirus : mesures de confinement levées, tous les élèves appelés à retourner à l'école

Les élèves de la Côte d'Azur peuvent tous revenir revenir en cours, hormis ceux revenant de Chine ou des "clusters" de l'Oise et de Haute-Savoie. / © Jean François Ottonello/MaxPPP
Les élèves de la Côte d'Azur peuvent tous revenir revenir en cours, hormis ceux revenant de Chine ou des "clusters" de l'Oise et de Haute-Savoie. / © Jean François Ottonello/MaxPPP

7 diagnostics positifs sont officiellement déclarés sur la Côte d'Azur, à l'échelle nationale l'épidémie est passée du stade 1 au stade 2. Les mesures de confinement sont ainsi levées, tous les élèves sont donc censés rejoindre leur classe ce lundi 2 mars, pour faire leur rentrée. Explications.

Par Sidonie Canetto & Medhi Weber

Si vous êtes parents d'élèves, vous avez peut-être reçu dimanche 1er mars dans la soirée ou ce lundi 2 mars au matin un message de la part du/de la directeur.rice d'établissement vous invitant à amener vos enfants à l'école ce matin pour la rentrée scolaire, sans tenir compte des mesures de confinement observées jusque là.

"J'espère que les autres parents seront responsables si eux ou leurs enfants sont allés dans des zones à risque" 

Pour certains parents, c'est l'incompréhension. France 3 a rencontré Céline, mère de deux enfants, Madeleine et Aurélien, scolarisés à l'Institution Stanislas à Nice.

Ce matin de rentrée scolaire, avant d'emmener ses enfants à l'école, elle s'interroge sur l'annulation de ces mesures de confinement : "Je me dis qu'avant, il y avait des zones à risque mais que depuis hier il n'y a plus de confinement qui est demandé, donc je m'interroge, et j'espère que les autres parents seront responsables si eux ou leurs enfants sont allés dans les zones à risque, et qu'ils feront peut être un peu plus attention que les autres." 

"Aucune mesure de confinement ne s'applique désormais aux élèves et personnels scolaires" 

La raison de l'arrêt de ces confinements? La France est passée à l'échelle nationale du stade 1 au 2 de l'épidémie, faisant ainsi rentrer les autorités publiques dans une phase d'action différente, comme l'explique Bernard Gonzalez, le préfet de Alpes Maritimes. 
Bernard Gonzalez, préfet des Alpes Maritimes explique le passage du stade 1 au stade 2 de l'épidémie
Conséquence : le ministère de l’Education nationale a annoncé par voie de communiqué ce dimanche 1er mars de nouvelles préconisations. "Aucune mesure de confinement (ou quatorzaine) ne s’applique désormais aux élèves et personnels de retour des zones à risque (Italie du Nord, Chine hors Hubei, Iran…)".

"Les mesures de confinement sont levées uniquement pour les personnes asymptomatiques" 

Seuls les élèves et les personnels de retour de la province du Hubei ou d’un des deux "clusters" du territoire français (Oise et Haute-Savoie) font l’objet à titre conservatoire de telles mesures et jusqu’à nouvel ordre. Richard Laganier, recteur de l'Académie de Nice, encourageait ainsi dimanche 1er mars tous les parents d'élèves à laisser leurs enfants à l'école lundi matin pour leur rentrée scolaire. 
Richard Laganier, recteur de l'Académie de Nice
Richard Laganier précise néanmoins que "les mesures de confinement pour les personnes revenant de zones à risque sont levées pour les personnes asymptomatiques, il est évident que tous les élèves et personnels scolaires, comme toute autre personne sur le territoire, doit en cas de symptômes se confiner chez elle et rentrer en contact avec le SAMU". 

Le recteur a par ailleurs ajouté que conformément aux consignes délivrées par le ministère de l'Education nationale, l'Académie observera de nouvelles directives concernant tous les voyages scolaires à l'étranger. 
Richard Laganier, recteur de l'Académie de Nice
Par ailleurs, les voyages prévus à destination des "clusters" dans l'Oise et en Haute-Savoie seront aussi annulés.  

7 cas recensés sur la Côte d'Azur, 130 cas au total en France

Lors de la conférence de presse tenue ce dimanche 1er mars, Bernard Gonzalez, préfet des Alpes Maritimes a annoncé officiellement deux nouveaux cas de diagnostics positifs au coronavirus, portant à 7 le nombre de patients atteints dans le département (et pour l'heure sur toute la Côte d'Azur).

Bernard Gonzalez, préfet des Alpes Maritimes annonce deux nouveaux cas de coronavirus

Lors d'un point presse, le ministère de la Santé a annoncé dimanche 1er mars que 130 cas étaient désormais confirmés en France depuis janvier. Sur ces 130 personnes infectées, 12 sont guéries, deux sont mortes et 116 hospitalisées, dont neuf dans un état grave. 

Les recommandations

  • Surveillez votre température 2 fois par jour ;
  • Surveillez l’apparition de symptômes d’infection respiratoire (toux, difficultés à respirer...) ;
  • Portez un masque chirurgical lorsque vous êtes en face d’une autre personne et lorsque vous devez sortir ;
  • Lavez-vous les mains régulièrement ou utilisez une solution hydro-alcoolique ;
  • Evitez tout contact avec les personnes fragiles (femmes enceintes, malades chroniques, personnes âgées...) ;
  • Evitez de fréquenter des lieux où se trouvent des personnes fragiles (hôpitaux, maternités, structures d’hébergement pour personnes âgées...) ;
  • Evitez toute sortie non indispensable (grands rassemblements, restaurants, cinéma...) ;
  • Travailleurs/étudiants : dans la mesure du possible, privilégiez le télétravail et évitez les contacts proches (réunions, ascenseurs, cantine...).

 En cas de symptômes 

  • Contacter rapidement le SAMU centre 15 en signalant le voyage ;
  • Eviter tout contact avec votre entourage et conservez votre masque ;
  • Ne pas se rendre directement chez le médecin, ni aux urgences de l’hôpital.

Pour toute information liée à ce sujet 

- Le site d’information du gouvernement

- Les conseils aux voyageurs du ministère de l’Europe et des Affaires étrangères

- La FAQ de l’OMS 

► Enfin, à destination du grand public, un numéro vert (0 800 130 000) a été mis en place par le ministère des solidarités et de la santé, ouvert de 9h à 19h sept jours sur sept. Cette plateforme téléphonique n’est néanmoins pas habilitée à dispenser des conseils médicaux qui sont assurés par les  SAMU - Centres 15.
 

A lire aussi

Sur le même sujet

Les + Lus