Déception chez ce chef niçois qui espérait sa première étoile Michelin

Le chef Jacques Rolancy, meilleur ouvrier de France, dans ses cuisines. / © France 3 Côte d'Azur
Le chef Jacques Rolancy, meilleur ouvrier de France, dans ses cuisines. / © France 3 Côte d'Azur

Jeudi, le guide culinaire Michelin a dévoilé la liste des restaurants étoilés, c'est à dire ceux qu'il considère comme les meilleurs restaurants de France. A Nice, dans les cuisines de Jacques Rolancy, c'est une  grosse déception. Le chef niçois espérait obtenir sa première étoile, sans succès.

Par Laurent Verdi

Déception de ce chef niçois qui espérait une première étoile au Michelin
Auteurs: Hugues Nicolas et Benoît Loth

Tronçon de lotte rôtie, risotto au cumbava et copeaux de poutargue, le menu et la cuisine de Jacques Rolancy fait saliver.
Pourtant, ce chef niçois meilleur ouvrier de France n’a pas réussi à convaincre les inspecteurs du guide Michelin qui ne lui ont pas décerné sa première étoile.

« On l’attend chaque année, mais il ne faut pas l’oublier, ce qui compte c’est de satisfaire les clients tous les jours » explique le chef niçois un peu déçu.

Sur le même sujet

Les + Lus