VIDEO. Il y a 79 ans, la Libération de Nice :" libérée, fière, glorieuse !"

La Libération de Nice eut lieu le 28 août 1944. La mobilisation des insurgés niçois va accélérer le départ des troupes allemandes de la ville. Ce 28 août, des hommages sont rendus. C'est aussi le jour de la libération de Toulon.

Ce fut une journée de combat, la dernière de la deuxième guerre mondiale ce 28 août 1944 à Nice. Ce jour-là, la ville est libérée, au prix de combats acharnés. 32 Niçois perdront la vie, près de 300 seront blessés.

Cette mobilisation des insurgés niçois va accélérer le départ des troupes allemandes de la ville. Après d’âpres combats dans le centre-ville, toutes les positions stratégiques tombent aux mains de la Résistance. N’arrivant plus à contenir les insurgés niçois, les artificiers allemands font sauter le port de Nice et le phare, puis coulent plusieurs navires à quai.

Le lendemain, Nice était libre. Quelques mois plus tard, le 9 avril 1945, dans un discours prononcé sur la place Masséna devant 100 000 personnes en liesse, le Général de Gaulle dira : 

Nice libérée, Nice fière, Nice glorieuse ! Nice n’a jamais renoncé à elle-même, ni renoncé à la France.

Charles de Gaulle, avril 1945 à Nice.

C'était il y a 79 ans, et aujourd'hui, la ville se souvient. 

Parcours de la mémoire 

Il est proposé au public d'assister au Circuit de la Mémoire à partir depuis ce matin.

Il s'agit d'un parcours à travers Nice des plaques commémoratives des résistants niçois tombés sous le feu ennemi. Le circuit de 6 heures, l’un des plus importants de France, s’achèvera à 14 heures à la Mairie de Nice.

  • Fortuné Barralis, Roger Boyer, Lucien Chervin, Auguste Gouirand, Jean-Marc Ballestra - 2 boulevard de Cessole
  • Aristakes Arsomanian, Jean Autheman, Raymond Carmine - Passage à niveau (monument aux morts)
  • Alphonse Cornil - 130 boulevard Gambetta (passage à niveau)
  • Auguste Bogniot-  Place de Gaulle – angle Raiberti
  • Antoine Codaccioni - Gare SNCF- Nice Ville – avenue Thiers
  • Basile Rossi - Square Macagno, avenue Edouard Herriot
  • Roger Simon - Jardin, angle avenue de la Californie / avenue saint Augustin
  • Antoine Souchon - Avenue Charles Lindbergh (Carras, à deux pas du Lycée Paul Augier)
  • Venance Cantergiani -  231 avenue Sainte-Marguerite
  • Michel Ravera - Monument aux morts de Caucade, Square des Plateaux Fleuris, avenue Sainte Marguerite
  • Marius Fantino - 24 Voie Romaine
  • Sauveur Bernardo - Pont SNCF, boulevard Armée des Alpes
  • Raymond Albin - Place Arson - angle Scaliéro/Auguste Gal
  • Antoine François Suarez - Jardin, 99 rue de Roquebillière
  • Antoine Genouillac - 42 avenue de la République
  • Joseph Giuge - Rue saint François de Paule – façade Mairie
  • Jean Gordolon - Rue saint François de Paule – façade Mairie
  • Jean Morales, Jean-Marc Bobichon, Jean Badino, Auguste Arnaudo - Place du Palais / rue de la Préfecture
  • Verdun Vial - Descente Crotti, escaliers
  • Vincent Boscarolo - Place Garibaldi/ Jean Jaurès
  • Paul Vallaghé - 9 Place Garibaldi
  • Eugène Alentchenko - 2 rue Défly
  •  Jean Gironne - 8 rue Désiré Niel

Tous les habitants étaient invités ce lundi à se joindre à ce parcours commémoratif et à participer aux côtés de personnalités au devoir de Mémoire, autour des plaques au nom de ces hommes héroïques, qui étaient des résistants.

Défilé de voitures anciennes

  • 10h Départ des véhicules du MIN vers la Promenade des Anglais, le Boulevard Gambetta puis l’Avenue Thiers
  • 11h Descente de l’Avenue Jean Médecin vers la Place Masséna
  • 12h Exposition des véhicules militaires, animée par la Fanfare Nojo sur la Place Masséna, côté jardin Albert 1er
  • 16h Départ de la Place Masséna vers le Monument aux Morts
  • 18h Cérémonie commémorative du 79e anniversaire de la Libération de Nice.

A Toulon, aussi !

C'est aussi ce lundi, l'anniversaire de la libération de la ville de Toulon. Philippe Mahé, préfet du Var, assistera à la cérémonie commémorative à 18h, départ du cortège à la Place d’Armes.
Depuis la Place d’Armes, le cortège se dirigera vers la plaque élevée à la mémoire de Jean Moulin sur la façade du commissariat central de la Ville puis vers le monument élevé à la mémoire du Maréchal de Lattre de Tassigny avant de rejoindre le monument aux Morts, place Gabriel Péri.