Impôts: Sapin veut développer l'usage d'internet sans "supprimer l'accueil physique"

Publié le Mis à jour le
Écrit par V.K avec AFP
© F3

Interrogé à propos d'une note interne du service des impôts des Alpes-Maritimes invitant à rendre plus compliquée la remise de certains documents pour inciter les usagers à effectuer ces démarches en ligne, M. Sapin a assuré  que le gouvernement ne cherchait pas à "supprimer l'accueil physique".

La diffusion de la note interne du service des impôts des Alpes-Maritimes avait fait grand bruit la semaine dernière. Dans cette note, dévoilée par France-Bleu, les agents sont invités à rendre plus compliquée la remise en mains propres de certains documents aux contribuables et si possible à ne pas régler directement les problèmes de ceux qui se déplacent. Objectif : les inciter à utiliser la plateforme du Trésor public.

Interrogé ce matin sur France Inter, Michel Sapin, le ministre des Finances,  a affirmé que le gouvernement ne cherchait pas à "supprimer l'accueil physique".

"La réalité, c'est que le service est meilleur pour les usagers s'il est fait sur internet", a-t-il assuré, disant vouloir "inciter à l'utilisation d'internet (...) dans le but que le service soit meilleur".










lI y a des gens qui se déplacent pour avoir un certificat de non imposition (...) Est-ce que ça vaut le coup de perdre du temps en venant dans un guichet pour avoir ce certificat de non imposition alors qu'on peut l'avoir très facilement chez soi?", interroge le ministre. Sans mentionner toutefois le cas des personnes qui n'ont ni internet, ni d'imprimante à la maison....

En partenariat avec France 3 France Bleu et Make.org

Participez à la consultation citoyenne sur la présidentielle 2022

Faites-vous entendre ! France 3 Régions s'associe à la consultation Ma France 2022, initiée par France Bleu sur la plateforme Make.org. Le but ? Vous permettre de peser dans le débat démocratique en mettant vos idées les plus plébiscitées au centre de la campagne présidentielle.