• L'actu en vidéos
  • SOCIÉTÉ
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SPORT
  • FAITS DIVERS

Jean Michaël Seri : “je suis Niçois jusqu'en juin”

Jean Michael Seri lors de la réception de Naples pour la Ligue des Champions, le 21 août 2017 au stade de l'Allianz Riviera de Nice VALERY HACHE / AFP
Jean Michael Seri lors de la réception de Naples pour la Ligue des Champions, le 21 août 2017 au stade de l'Allianz Riviera de Nice VALERY HACHE / AFP

Lors de la traditionnelle conférence de presse d'avant match au centre d'entraînement de l'OGC Nice, Jean Michaël Seri est revenu (enfin) sur son transfert raté au FRC Barcelone. 

Par Denise Delahaye

Le feuilleton de l'été


Pour ceux qui seraient passé à côté (est-ce possible ?), on vous rappelle les faits. En Juin dernier, des rumeurs allaient bon train : Jean Michaël Seri quitterait l'OGC Nice. Tout au long de l'été, les noms de plusieurs clubs ont circulé, un seul a retenu l'attention de tous : le Barça, le rêve de l'attaquant ivoirien. Les supporters et les journalistes ont tenté d'en savoir plus ; le montant du transfert de 40 millions d'euros devaient finir dans les caisses du Gym. Mais l'exercice est difficile, les tractations du mercato tiennent plus du secret défense que de la déclaration officielle.

Mais le 23 août, coup de théâtre : le mythique club barcelonais fait volte-face. Les murs de l'OGC Nice auraient tremblé.

Après la fin du mercato, lors d'un entretien accordé à Canal +, le président de l'OGC Nice, Jean-Pierre Rivère a tenu à raconter les moindres détails de ce transfert avorté. Une interview inhabituelle en gage d'honnêteté.

"Mercredi matin (le 23 août), Julien Fournier (directeur général de l'OGC Nice) m'appelle tôt, à neuf heures. Et il me dit "Jean Pierre je ne comprends pas, je viens d'avoir un appel du Barça, ils me disent qu'ils arrêtent sur Mika (Seri)". J'appelle Josep Bartomeu (président du FC Barcelone) il ne me répond pas tout de suite. Entre-temps, j'ai Mika au téléphone. Il me dit "président si je ne vais pas au Barça, je tiens Julien Fournier pour responsable." Je lui dit non c'est Julien Fournier et Jean-Pierre Rivère, on ne fait qu'un sur ce dossier. Il y a un problème je ne sais pas lequel."

La mise au point de Séri

Ce vendredi, lors d'une conférence de presse, le joueur de 26 ans est revenu sur cet épisode qui a défrayé la chronique sur la planète "mercato". Pour la première fois, il raconte sa version.

Jean Michaël Seri revient sur l'échec de son transfert au FC Barcelone

Face à Troyes en Ligue 1 ou bien contre Naples en barrages de Ligue des Champions, Jean Michaël Seri semblait être en difficulté, comme si le coeur n'y était pas. Mais les joueurs a visiblement des ressources car lors de rencontres suivantes, Monaco et Zulte-Waregem, sa prestation fut de très bonne facture.

il faut beaucoup plus pour m'atteindre mentalement

Aujourd'hui, l'attaquant veut définitivement tourner la page. Il va même plus loin.

Il n'est pas question pour moi d'un départ au mercoat d'hivre. Point final. 


Jean michaël Séri : "je reste Niçois"




Sur le même sujet

Avignon, une journée au Festival 2019

Les + Lus