VIDÉO. La mode des photographies en “flying dress” débarque à Nice : "j'ai l'impression d'être une princesse"

Poser devant l'objectif en robe de princesse devant un paysage spectaculaire, une tendance qui se multiplie sur les réseaux sociaux. Popularisée notamment en Grèce et en Turquie, une photographe niçoise a importé le concept de la "flying dress" sur la Côte d'Azur.

Violette, rose, rouge... Le choix de palette est grand pour trouver la robe parfaite pour un shooting digne d'un magazine de mode.

Avec des traînes de plusieurs mètres de long, les tenues deviennent aériennes le temps d'un cliché. Ces "flying dresses" (robes volantes) sont un concept récemment importé sur la Côte d'Azur.

L'objectif est d'offrir une session photo de rêve dans un cadre naturel digne d'une carte postale, tout en portant une robe spectaculaire. " C'est incroyable, j'ai l'impression d'être une princesse", se réjouit Maria Piat, modèle d'un jour. La session de plusieurs centaines d'euros lui a été offerte par des proches. " Ça faisait longtemps que j'avais envie de faire ça, je suis très contente", explique la jeune femme.

Succès sur les réseaux

Derrière son objectif, Jessica Jibon enchaîne les photos en rafales. Elle a eu l'idée d'amener ces robes XXL dans la région après avoir découvert le concept à l'étranger. "Je suis partie en voyage à Santorin et j'ai voulu faire quelque chose d'inoubliable et j'ai découvert les shootings en flying dress. J'ai adoré l'expérience et j'ai souhaité la développer ici", explique la fondatrice de Flyingdress Princess.

Sur Instagram, les hashtags "flyingdress" cumule près de 80.000 mentions sur des milliers de publications.

D'autres photographes de Nice se font aussi une belle place sur les réseaux sociaux comme l'artiste Gaëlle Simon et ses petites histoires, mais aussi Robert Forte et ses clichés d'animaux actuellement exposés au Musée de la photographie de la ville.