Les autorités vérifient l'identité d'Omar Diaby: le recruteur niçois de jihadistes serait mort samedi.

Publié le Mis à jour le
Écrit par V.K avec AFP

Le gouvernement est en train de vérifier si le Niçois Omar "Omsen" Diaby, considéré comme un grand recruteur de jeunes jihadistes français, est bien mort en Syrie. Ses proches et plusieurs sources sur place l'ont annoncé dès samedi. 

Selon des tweets de spécialistes des questions islamistes et des proches vivant en Syrie, cités samedi par la presse, le Niçois serait mort en Syrie des suites de ses blessures lors d'un repérage avant une attaque contre le régime syrien. Il est considéré comme "un recruteur très important" de jeunes Français, a précisé lundi le ministre de l'Intérieur Bernard Cazeneuve, en marge d'un visite dans le Verdon.

Un niçois qui a grandi à l'Ariane

Omar Diaby, né au Sénégal, a grandi à Nice, dans le quartier "sensible" de l'Ariane. Dans les années 90, il fait cinq ans de prison pour tentative de meurtre, puis est impliqué dans plusieurs braquages en 2002 et 2003. A sa sortie de prison, il se radicalise et prêche sous le nom de "Frère Omsen", selon L'Obs. Arrivé en Syrie en 2013, il avait recruté des centaines de jeunes via des vidéos les appelant à combattre en Syrie. 

En partenariat avec France 3 France Bleu et Make.org

Participez à la consultation citoyenne sur la présidentielle 2022

Faites-vous entendre ! France 3 Régions s'associe à la consultation Ma France 2022, initiée par France Bleu sur la plateforme Make.org. Le but ? Vous permettre de peser dans le débat démocratique en mettant vos idées les plus plébiscitées au centre de la campagne présidentielle.