Mort de Nahel à Nanterre : la préfecture des Alpes-Maritimes reconduit des mesures pour éviter tout débordement

Redoutant des violences, la préfecture des Alpes-Maritimes a reconduit un certain nombre d'interdictions. De son côté la Métropole Nice Côte d'Azur va plus loin en stoppant les tramways et les bus ce soir à partir de 21h

La préfecture des Alpes-Maritimes a mis en place un certain nombre de mesures qui courent jusqu'au lundi 3 juillet prochain à 6 heures.

Ainsi sont interdits dans toutes les communes "le transport et le port sans motif légitime d’armes de catégorie B et C et D ainsi que des armes par destination, la vente, le transport et l’utilisation des produits combustibles et de l’acide chlorhydrique ainsi que la vente, la détention et l’utilisation des fusées, artifices ou engins pyrotechniques" précise la préfecture.

La Métropole Côte d'Azur a décidé de renforcer ce dispositif pour les communes du département. Ainsi les transports urbains stopperont ce samedi à 21h sur l'ensemble des communes.

Un message relayé sur le compte twitter de Gaël Nofri, élu municipal et métropolitain Nice, qui appelle les communes concernées à arrêter bus et tramways.

Des mesures qui font écho à la crainte de débordements dans les rues. Pour autant les rassemblements ou manifestations n'ont pas été interdits par la préfecture apprend-t-on ce soir de source officielle, l'un d"eux doit avoir lieu ce samedi soir place Massena à Nice alors que de gros effectifs de police devraient être déployés à proximité.